Les préoccupations de mon quotidien!

Mon quotidien

Crédits d’image: Mon quotidien autrement

Étrange titre, j’en conviens, mais bon soyons étrange pour nous amuser un peu!
Alors on y va pour ces « préoccupations »?

  • Me lever tôt alors que le sommeil me vante ses vertus et tente par tous les moyens de me ramener au lit, il faut par contre avouer que je ne suis pas un dormeur conventionnel, je dors et j’aime dormir, mais par petites doses, car j’estime que dormir est une activité comme « un peu de lecture, un peu de ci ou de cela » mais pas le reste du genre humain qui dort et fait ses heures de sommeil normalement!
  • Faire mon café du matin, le premier, le vrai, le plus important, l’unique! Ah que de fois je me suis promis de préparer la cafetière, l’eau le café depuis la veille, mais non je ne le fais que si rarement, voire presque jamais! Alors de bon matin, chercher laquelle aura le loisir de me fournir un café, mettre l’eau (je triche souvent je mets de l’eau presque bouillante alors que cela ne garantira pas un bon café), le tout sur la cuisinière, mais là il faut préparer ma tasse (he he tasse, rassurez-vous c’est un immense « Mug » qui contiendrai pas moins de 4 tasses ordinaires, le sucre (brun) et un soupçon de lait! Le bonheur est total lorsqu’au bout de 6 minutes j’entends le ronronnement si chaud et tellement parfumé du café qui fuse du filtre…
  •  Me préparer! Ah oui, je travaille et de ce fait je dois y aller 5 jours par semaine! Alors pas de souci sur quoi porter, mais plus « il me faut m’habiller », aujourd’hui une chemise rayée de bleu et blanc, une paire de faux pantalon (chut ne dites rien à mon employeur, mais c’est en fait une vraie paire de jeans) mes chaussures de marche que je change au bureau, ma sacoche pour ma tablette et mon clavier portable, le cellulaire (ou je devrai dire : mon BB (BlackBerry) et je suis prêt pour aller braver les bus et métros, les passagers, les gens de ma ville et ceux des autres villes, les bousculades polies et celles qui le sont moins, les regards qui se veulent polis mais qui me font imaginer que je passerai par le hachoir de la dame dont j’ai bousculé le sac ou du monsieur dont j’ai bougé la feuille de journal par mon passage, oui je fais pas mal de vent quand je passe, les parfums, les non-parfums… Les choses de la vie normale quoi
  • Dans le métro, c’est le terrain propice pour un article qui ferait la une des journaux lorsque le monsieur ou la dame finissent de lire le journal du matin et « le laissent glisser » sur le plancher en faisant semblant de n’avoir rien remarqué!
  • Un jour je m’étais mis devant une dame qui lisait son livre, voyant que je faisais ombrage et de ce fait l’empêchait de bien lire, je me suis déplacé. Son appréciation fut de me demander si je ne pouvais pas aller me tenir à une autre place, je lui répondis en m’éloignant « Le café avec ou sans sucre? » Les gens riaient aux éclats, sauf elle, elle n’avait pas compris!
  • Sortir du métro : oh la la! Des fois c’est aussi simple que d’y entrer, par contre les jours de gros achalandage, j’ai comme l’impression d’être dans une rame de métro à Tokyo! Vais-je pouvoir descendre à mon arrêt ou pas. Tout est dans la possibilité d’atteindre la porte de sortie!
  • Sorti du métro, les escaliers m’attendent, puis les tourniquets de sortie, puis les gens qui m’offrent des quotidiens gratuits que j’ai déjà lus en embarquant dans mon métro au départ de ma course
  • Dans la rue, ah mais oui, vous êtes l’homme qui me regardait d’un drôle d’air parce que j’étais assis et pas vous, et vous la dame qui se maquillait tout le long de la course (saviez-vous qu’en entrant dans le métro vous étiez plus belle qu’en y sortant après vos prouesses de vous farder dans une rame en mouvement!)
  • Ouf, me voici au bureau, bon je vous fais grâce de la porte d’entrée, du garde de sécurité de l’ascenseur « Ding » il monte, « Ding ding » il descend, je suis finalement rendu au travail, non je ne suis pas épuisé mais fier de tous ces actes héroïques vécus…
  • Et le plaisir s’étirera encore plus au retour… mais ceci vous n’aurez qu’à dérouler mon histoire dans le sens inverse que vous me verrez de nouveau chez moi à quelques heures de me coucher et de reprendre le rythme de mes préoccupations celles de mon quotidien!

SI j’étais professeur ou enseignant, je crois que la première leçon du matin serait de raconter à mes élèves mes aventures, celles que vous venez de lire, mais en plus je pourrai mimer les gestes et les situations vues et observées. Cela ferait partie d’un cours que j’appellerai « Raconte-moi une histoire » une histoire facile à créer, et je proposerai  à chacun de mes élèves de raconter à tour de rôle la sienne… comme cela, en rentrant chez eux, ils pourront la revivre dans l’autre sens et avoir ainsi pris le goût à raconter une histoire, celle de leur vie merveilleuse! Ce serait alors une chose plus amusante de raconter comment apprendre telle ou autre leçon! Le tout c’est bien entendu oser oser faire ces choses amusantes et plaisantes. L’ont apprendrai mieux, mais l’on retiendrait aussi pas mal bien des choses… vous ne trouvez pas?

Michel – 18 septembre 2013

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

1 réflexion sur « Les préoccupations de mon quotidien! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s