MOOC-toi de là, MOOC-tu m’agaces!

Mooc_Toi_de_la

Pour celles ou ceux intéressés par les billets publiés sur le même thème, vous pouvez consulter:

To MOOC or not to MOOC?

Les MOOC aujourd’hui précurseurs ou…?

Les MOOC, l’enseignement, la culture du savoir

Une semaine fort remplie avec pour thème les fameux MOOC… MOOC de ci, MOOC de là, MOOC-toi de là, MOOC-tu m’agaces, MOOC-y-en a marre!
Disons-le c’est actuellement un des mots les plus populaires dans le monde de l’éducation… allez sur tout réseau social, saisissez dans l’engin de recherche le fameux mot,  vous verrez surgir des cohortes de résultats. Ne vous donnez pas la peine de compter, cela est inimaginable… Nous frisons l’écœurantite-chronique!
Rassurez-vous je me porte toujours bien, sauf que des fois!

Dans la foulée de cette avalanche d’articles, de commentaires et surtout les fameux « 5 trucs pour, 6 trucs pour ne pas et 15 trucs à faire… » il n’y en a pas un seul qui parle de pédagogie! Tada! Et pourtant elle tourne aurait dit Galilée. L’évidence-même de gaspillage d’énergie cérébrale pour si peu, ou mieux tourbillonner en rond, en spirale, en tornade de mots, d’idées sans aucune solution à l’horizon!

Mais sérieusement, je crois que nous ne l’avons pas! Nous mêlons outils technologiques avec innovation! Et c’est là – à mon avis – que le bât blesse! Nous omettons une fonction qui nous est innée : la créativité et laissons la technologie (innovatrice selon plusieurs) prendre le dessus et guider nos pensées. Je prendrai un exemple qui est encore frais dans nos esprits.

En moins de 15 ans nous avons permis à Microsoft de nous « guider » et accrocher à la manière de fonctionner en informatique selon l’approche « naviguer par menu » (Menu driven). Lorsque les changements d’une version du système d’exploitation offraient une autre manière de rouler et de fonctionner cela fut le choc! Il a fallu se ré-adapter, se refaire un modus operandi pour survivre en informatique et apprendre à digérer les nouvelles applications! Qu’en est-il aujourd’hui? Le géant de Redmond a retenu les leçons apprises par la vague de commentaires, et s’est ajusté! Il a mis un aspect créatif qui reflète le plus possible l’expérience humaine de l’utilisateur… Juste à observer les nouveaux systèmes d’exploitation des composantes et des périphériques : on n’apprend presque plus on essaie intuitivement et si cela fonctionne on est soulagé et sans se l’avouer, nous sommes contents d’avoir réussi de « fonctionner » selon notre intuition…

L’enseignement – toujours selon moi – aujourd’hui a ce besoin! Descendre de l’estrade et apprendre dans les différentes observations ce qu’est l’expérience utilisateur (apprenant) pour lui offrir ce qui le motiverait de s’engager avec constance dans l’acquisition de connaissances pour comprendre et ne plus mémoriser!

Voilà ce qui nous manque à mon avis bien entendu! Tant que l’on ne reviendra pas à la source de la pédagogie, nous ne ferons que continuer sur une avenue qui spécialise les étudiants à n’apprendre qu’à être des étudiants. Certains sortiront diplômés avec un titre sur un beau document, d’autres auront une attestation en décrochage professionnel et les responsables feront des séminaires engendrant des rapports de 185 pages pour statuer qu’il y a des diplômés qui ne trouvent pas d’emploi et que le taux de décrochage est en progression! J’ajouterai à ce constat : que les enseignants sont démotivés!

Un petit exemple pour terminer ce billet.
Le dernier test comptant pour 25% de la note finale comportait une question comme suit :
« Selon l’article 508 du règlement des politiques inter-commissions scolaire de l’État de Californie, veuillez lire les énoncés ci-dessous et cocher la bonne réponse »
Aaaaaah! Le cri fut éloquent et élégant! Ma réaction profonde et intime « Je-le-sais-tu ton moi ce que ton article 508 stipule et veut dire? [Imaginez le ton et la cadence des mots] »

Nous parlons d’un MOOC ouvert – je dirai planétaire puisque les étudiants participants provenaient de pas moins de 55 pays.

Ne nous MOOCquons pas de la situation, mais siouplait cessons de reproduire les erreurs du passé, fort présent, en croyant innover par des technologies qui ne pourront jamais penser pour nous !

Michel – 23 octobre 2013

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

1 réflexion sur « MOOC-toi de là, MOOC-tu m’agaces! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s