Enseignants. Insécurité et méfiance. Pourquoi?

Teachers_Students

Crédit d’image : Ehtic Thiking

Je lisais dernièrement un commentaire sur un blogue qui, je cite : « Mais bizarrement les professeurs, eux, ne seraient pas suffisamment experts dans l’activité qu’ils pratiquent au quotidien, et seraient incompétents pour former leurs pairs ? » m’a interpelé car je trouve que les chirurgiens, les musiciens et autres, n’ont d’autres choix dans leur formation que de compter sur leurs pairs-experts et sans eux ne pourraient pas professer correctement leur métier. Ces pairs se trouvant aussi dans le rôle d’enseignants!

L’éducatrice, l’éducateur ont un avantage unique, particulier et fort précieux… Ils peuvent faire des acquisitions professionnelles et humaines de leur métier de sources provenant de pédagogues, d’experts en technologies de l’éducation, en artistes graphistes, musiciens, humanistes, sociologues, etc. la liste serait longue et presque interminable!

Voici ce que je trouve de valorisant et d’avantageux pour des enseignants qui veulent s’ajuster et pouvoir offrir le meilleur de leur profession et de leur passion.

Il n’y a aucune raison de se sentir menacé ou insulté, bien au contraire, je dirai : valorisé et privilégié!

J’ajouterai, en guise de contribution, que de plus en plus les groupes de spécialistes en éducation font appel aux spécialistes en techniques dites « Design Thinking » pour mieux comprendre comment l’approche des réalités actuelles (ce que les employeurs veulent de leurs nouveaux employés et des futurs jeunes diplômés). Le changement est en cours même dans ces approches.

L’éducation descendante ne porte plus ou ne semble plus porter, et force est de reconnaitre que certains systèmes scolaires ne font que spécialiser des étudiants en décrocheurs scolaires, malheureusement!

La méfiance ou l’insécurité ne devraient plus avoir de raison d’être si au départ, les enseignants comprennent l’intérêt et surtout l’avantage qui leur est donné de pouvoir « s’approvisionner » en savoir de qualité auprès de différentes sources spécialisées. Ceci leur donnera un avantage important dans cette vague de changements qui est en train de s’avancer dans la quiétude trop tranquille des normes de l’éducation. Plusieurs experts en éducation, ont par leur regard honnête et humaniste, fait montre de précurseurs en la matière en parlant de l’éducation « ascendante », celle où les apprenants et les enseignants mettent sur pied, ensemble, les fondations de la nouvelle éducation.

Arrêtons de penser en vase clos, cessons de craindre pour un emploi (Celui d’enseignant} qui change de forme et d’expression. Les seuls menaces qui s’avèreront fondées seront d’avoir des spécialistes en éducations totalement déclassés envers les apprenants qui en sauront autant sinon un peu plus qu’eux!

L’enseignant est un visionnaire, un pédagogue mais avant tout un humaniste dont le souci du bien social est un privilège que plusieurs corps de métiers sont incapables de voir et d’en prendre conscience.

 

Michel – 10 novembre 2013

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s