Avoir toujours raison!

Avez-vous remarqué lors de certaines émissions télévisées, surtout lorsqu’il est question d’informations sociales, politiques et autres, combien la personne qui anime ces émissions a du mal de se voir contrariée par la personne avec qui elle couvre un évènement.

Je ne sais pas si cela est typique aux médias de Montréal, mais depuis quelques temps, il me semble que ces spécialistes de la communication de l’information ont tranquillement créé une sorte de « dogmatisme » de la vérité, de l’exactitude et de la pertinence des informations qu’ils nous communiquent.

Crédits d’image: CASTERMAN

Je ne nommerai personne, ceci n’étant pas mon but. Ce qui m’agace chez certaines de ces personnes, surtout celles qui ont un taux d’audience important (les fameux « prime time ») se croient parfois (souvent) presque tout permis! Tout permis d’interpréter et de « pousser » dans le sens qu’ils veulent les propos de la personne qu’ils rencontrent en entrevue pour commenter une certaine actualité.

Vous me diriez que les spectateurs sont quand même libres de faire des choix, oui j’en conviens. Cependant venant d’une personne spécialisée en information confère une certaine dose d’autorité qui rend jusqu’à un certain point « crédibles » les interprétations des affirmations faites! Et c’est cela qui ne marche plus!

J’aurai compris si les entrevues faites hier soir faisaient part d’une émission d’opinion personnelle (tout comme mon blogue) par contre couvrir les actualités nationales et internationales rend l’animateur responsable du devoir de neutralité et de s’en tenir aux faits et rien qu’aux faits, sans être tentée de conduire la discussion vers une sorte d’avenue mystérieuse connue seulement de la personne en charge de cette émission. Une personnalité politique s’est carrément mis sur la défensive face aux insinuations des questions. Ensuite ce fut l’interprétation des sondages auprès d’une spécialiste du domaine qui a tenu de faire une mise au point affirmative quant à la compréhension des résultats (il fallait voir le non-verbal de la journaliste, un visage dubitatif, voire à la limite incrédule), alors quoi dire des connaissances de géopolitique international quant à situer une région ou poser une nouvelle question qui venait d’être répondue quelques secondes auparavant…

Nos journalistes et analystes font un travail remarquable, je le dis et en suis convaincu, mais lorsqu’ils se permettent d’influencer systématiquement l’opinion publique, ils virent et glissent sur la pente des certitudes dogmatiques qui ne font pas nécessairement honneur à leur profession, du moins pour certains.

Cela me fait sourire, lorsque l’entrevue déborde du cadre neutre de couverture d’un évènement d’actualité, la personne contrariée (journaliste) à souvent tendance à terminer son  entrevue le plus rapidement qui soit, pour ne pas dire en queue de poisson!

Si nous citoyens sommes tenus de respecter nos lois qui régissent certains de nos actes sociaux et collectifs, qui pourrait dire aux gens des médias, que leur raison d’être est d’informer et non d’influencer?

Bonne fin de semaine, et bon nouveau mois de mars…

Michel – 1er mars, 2014

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s