Un matin, un caillou…

Il faut dire que j’ai de drôles de façons de mettre un titre à certains de mes billets. Que voulez-vous (comme dirait un ami qui me répète souvent ces mots quand il ne sait quoi me dire en guise de réponse à certaines de mes réflexions existentielles), mais bon je continue…

Alors un matin un caillou m’aura fait vivre un trajet vers le bureau assez intéressant, voire suffisamment douloureux.

Comme presque tous les matins, je chiale contre le froid et l’hiver qui n’en finit plus, parce que je suis paresseux et que cela m’agace de mettre de grosses chaussettes, mes bottes d’hiver, des gants le manteau d’hiver, le foulard, le chapeau de laine, etc…

C’est un matin de ceux-ci, que je sors en essayant de me motiver, je regarde la chaussée: neige, eau, verglas ou tous les trois ensemble, et décide de la stratégie du parcours! Et oui il le faut si on ne veut pas glisser une ou deux fois …

Donc me voici prêt, j’avance, bon la chaussée semble correcte, je prends le chemin vers l’arrêt du bus, et quelques pas plus tard, je sens quelque chose qui se trouve entre mon pied et le fond de ma botte. Bon c’est tout ce qui me manquait, car je voyais déjà ce qui allait arriver… Alors confiant que ce n’était qu’une peccadille, je me suis mis à faire de drôles de pas sur place, je bougeais ma jambe dans tous les sens, penchait ma botte aussi, vu de loin les passants devaient se demander ce que faisait un type debout au froid entrain de se trémousser sans raison apparente. J’arrêtais puis reprenais mon cirque tout le long du trajet vers mon arrêt de bus. On m’aurait dit, voyons tu t’arrêtes ôtes ta botte et retire l’objet de torture! Ouin, je voudrais bien vous voir par un froid de canard, sur un trottoir verglacé sans appui, dans un manteau qui me triple de taille, en train de défaire les doubles nœuds, retirer la chaussure, enlever l’intrus et remettre le tout en place… Nannnnnnn! et puis retourner chez moi, en aurait été un coup pour mon orgueil de gars (des fois nous les gars nous faisons des choses pas mal spéciales!)

Alors je décidais de « souffrir » jusqu’à l’abri-bus, et bien non, à peine rendu le bus arrive, je monte avec mon caillou qui me tient compagnie dans une intimité des plus indésirables! Je vois l’expression du reflet de mon visage… oh la la! Pas joli le monsieur de bon matin! Bon suffit, nous arrivons à l’arrêt pour prendre le métro, bousculade, je me sens poussé dans tous les sens! Hé, ne poussez pas, j’ai un caillou dans ma botte, j’ai mal!

Alors cher caillou que dire, tu m’a tenu ainsi compagnie jusqu’à la porte du bureau! Je rentre, je souffrais le martyre, je me déchausse à la manière des gars: c-à-d je me déchausse sans dénouer les lacets, d’un geste brusque ma première botte va loin dans l’entrés et puis la seconde et vlan! Une collègue qui passait devant moi, me regardait d’un air surpris, mais ne disait rien (on me connaît pas mal assez au bureau, oui oui je passe pour un original!)

Rock-in-shoe-b

Crédits d’image: Lynn Mosher There’s a rock in my shoe)
Ce caillou qui m’a rendu fou toute la durée du trajet, finalement j’allais me débarrasser de toi! Ha!
Je prends la botte la retourne au dessus de ma main et vois horrifié, non pas un caillou, mais une pierre, en fait une écharde de ciment longue de 3 cm et large d’environ 2 cm! Mais comment cela est possible?
Je regarde mon trophée et lui adresse des mots à ne pas dire du tout!
Je le pose sur mon bureau et me dit que finalement, j’aurais mieux fait de rentrer chez moi, lorsqu’il était encore temps, j’aurai repris mon trajet autrement en pensant aux vicissitudes de l’hiver sans douleur au pied!

Commencer une journée d’hiver avec un gros caillou dans sa botte n’est pas quelque chose que l’on souhaiterai à quiconque.
Et puis non je n’ai pas élucidé le mystère, à savoir la provenance de cette « chose »

Bonne soirée!

Michel – un jour froid du mois de mars 2014

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s