Influence et imputabilité…

Cela fait un bout de temps que je rôde sur la question, écrivant des billets qui touchent de loin le sujet. Les gens qui ont une certain influence sur l’avis et la pensée des autres…

Moi j’en fait partie de par mes interventions sur les réseaux sociaux professionnels, mes blogues lorsque je partage mes billets mais aussi mes opinions.

Avouons-le nous avons directement ou indirectement une certaine influence sur l’opinion des personnes qui nous lisent ou nous écoutent. Cela est bien à condition de ne pas en profiter (abuser) de notre statut d’experts ou de professionnels pour « guider » les pensées de nos lecteurs.

À nous de nous rappeler constamment qu’une personne d’influence a la responsabilité d’imputabilité aussi, Cette dernière est d’autant plus importante que l’étendue de notre zone d’influence.

Je trouve au fil de mes lectures que les fameux experts qui nous sortent des solutions et des « comment faire » devraient aussi s’assurer de pouvoir rendre des comptes et des justifications lorsqu’il sera question de répondre aux demandes d’éclaircissements de la part des gens qui suivent leurs précieux conseils et avis.

C’est ce que je trouve qui manque assez régulièrement, il suffit d’une seule personne qui ne valide pas sa responsabilité lors d’un énoncé pour causer la perte de confiance collective envers les influenceurs consciencieux et soucieux de rester intègre tout au long de leur carrière professionnelle.

La magie des mots est tellement grisante, surtout lorsque l’on manipule l’art de la plume et des mots, que le danger de s’en aller vers avenues parfois incontrôlées et incontrôlables si le sérieux et la véracité des propos sont sujets au doute.

edcan-v52-n3-mcandrew

Crédits d’image: CEA – Éducation Canada

C’est un constat que je fais au quotidien, qui m’inquiète, et me porte à m’assurer que ce que je partage dans mes opinions soit valide, fiable et vérifiable.

Quand verra-t-on un organisme qui puisse mettre sur pied la gouvernance qui s’impose dans de telles situations? Notre monde est aujourd’hui un mélange de réel et de virtuel, la magie des illusions n’est que trop tentante,

Je sais pertinemment que ces organisations n’auraient point un pouvoir de mise en application des règlementations, mais sera présente pour servir de cadre aux membres qui se verront dotés d’un label de confiance face au public.

L’imputabilité est moins négative que le mot qui la définit, elle est au contraire la valeur ajoutée que tout professionnel se devrait d’offrir et de proposer à qui le suit, le lit ou l’écoute!

Bonne soirée,

Michel – 24 avril, 2014

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s