Arrêtez de recycler…le passé!

Je n’ai pas souvent l’habitude de m’inspirer d’une photo pour écrire un billet, celui-ci est l’exception …

Je regrette de ne pas savoir à qui appartient cette photo, j’aurai bien aimé lui offrir le crédit et la reconnaissance d’avoir eu une idée géniale pour ce message… « Arrêtez de recycler le passé! »

00-Recycler

Revenons quelques pas en arrière, voulez-vous?
Nous parlons de notre engagement quant à l’environnement, l’empreinte environnementale avec laquelle certains pays jonglent pour assurer un développement durable. Nous recyclons, ou nous apprenons à le faire, nous compostons lorsque ceci est possible et nous nous sentons mal à l’aise de libérer des produits toxiques dans la nature car nous hypothéquons les futures générations d’un héritage pas si beau que l’on peut penser.

Si j’ai appris quelque chose au sujet de l’environnement c’est grâce à mes enfants alors qu’ils rentraient de l’école racontant ce qu’il pouvait être fait pour sauver des arbres, de l’eau potable, etc.

Nous, adultes, manquons souvent de bien écouter nos enfants, ou les plus jeunes quand il s’agit de protéger une ressource… mais ils ont eu gain de cause et j’avoue avoir été fier de moi lorsque les gestes utiles et durables ont depuis, fait partie de mon style de vie.

Par contre il est des choses, qui à mon avis, ne devraient Jamais être recyclées! Ah! et bien, les modèles que nous héritons de nos générations antérieures que nous valorisons toujours et que nous transmettons de manière quasi dogmatique aux générations de la relève.

Prenons les politiciens, les administrations publiques, le management des entreprises privées, et surtout l’éducation! Nous sommes encore en mode la chaire et l’amphithéâtre, l’estrade et le reste de la classe (oui je sais des exceptions existent mais les esprits perdurent et les innovateurs sont mis gentiment à l’index)

SI nous regardons en peu ce qui se passe, il nous est évident que nous ne transférons que nos habitudes au lieu de permettre aux futurs de la relève, de savoir, de s’approprier et surtout d’adapter les modèles de pensée à leurs besoins. Mais pour beaucoup ce serait rêver en couleurs. Leur défense étant de traiter cette nouvelle tendance de « pas sérieuse » à la limite elle serait décrite comme « délinquante », je sais que dans certains milieux on me disait gentiment de ne « plus philosopher »…!

Cela me faisait sourire de constater que malgré mes 60 ans passés, ce serait moi qui aurait du avoir des idées des plus arrêtées sur le changement et le transfert vers la relève, ceux qui me pensaient « philosopher » étaient au début de leur quarantaine!

Arrêtons de recycler un passé qui a servi son temps et préoccupons-nous peut-être un peu plus de regarder les plus jeunes comme des partenaires à part entière dans l’avenir de nos sociétés. Pourrions-nous apprendre à ne plus « savoir ce qui est pour le bien des générations actives futures » nous pourrions nous éviter ce brassage cérébral et plus simplement les regarder comme partenaires à part entière.

C’est tout simplement une question de confiance. Recyclons tout ce qui est renouvelable, mais de grâce ne recyclons plus un passé qui l’est déjà!

Bonne soirée,

Michel – 5 mai, 2014

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s