La formation en ligne, une question de personnes!

Il ne se passe pas un seul jour sans que des centaines d’articles parlent de la formation, la formation aux adulte, la formation professionnelle, la formation en ligne de ses outils, ses stratégies, ses trucs, ses outils, etc.

Ceci est fort louable, très important, essentiel, je ne pourrai pas limiter les bénéfices de tout ce qui se dit au sujet de la formation en général, de la formation aux adultes en particulier et plus précisément de la formation en ligne.

Il est question d’andragogie, de ses principes directeurs, les experts ne tarissent pas de conseils, de suggestions, de trucs pour réussir des formations de grandes qualités. Il ne faut pas oublier que la formation en milieu de travail met en relation intime trois acteurs principaux : le fournisseur de solution, le client (c’est bien lui qui paie pour) mais aussi les utilisateurs, et ce, peu importe le domaine pour lequel la formation est demandée.

Les adultes n’apprennent plus comme au temps du maitre d’œuvre qui prodiguait à son apprenti les secrets du métier. Les artisans qui gardaient jalousement leur secret et ne le transmettait qu’è un tout petit nombre de personnes. De nos jours les apprenants (adultes en particulier dans le cadre de ce billet) aiment comprendre (le pourquoi) avant de maitriser la connaissance (le comprendre). Ils sont enclins de le faire avec d’autres qui font la même activité qu’eux et surtout aiment partager leur vécu et le comment ils ont fait pour résoudre une situation donnée. Nous parlons un peu ici, de l’expérience du savoir.

Les concertations et les discussions des gens du même domaine, peu importe les niveaux de connaissances, sont un milieu des plus favorables pour assurer une acquisition des compétences, nous parlons alors du « peer learning » que ce dernier soit en ligne ou en ateliers pratiques, etc.

Oui il est vrai que la formation est aussi une question de temps (durée de la formation ou d’un segment de formation), mais de là à savoir combien de temps elle doit durer c’est une autre dimension, un autre défi.

people1

Crédits d’image: Clip Project Info

Je suis d’accord avec les experts qui disent que la durée d’attention d’un adulte se limite en minutes et ceci est normal, (l’adulte venant à sa formation vit aussi d’autres réalités en parallèles : famille, personnel, milieu de travail, tâches à terminer, relations avec son superviseurs, etc.). Certains parlent que la concentration optimale d’un adulte au cours d’une formation va de 10 à 15 minutes! Cela est bien vrai. Mais cela s’applique plus aux formations en salle de classe et dépend intimement de la personnalité du formateur, de l’instructeur, du professeur : motiver, susciter la curiosité et obtenir une adhésion, un engagement, la curiosité d’en savoir encore mieux et plus! Une formation en ligne est doublement plus complexe. L’apprenant est laissé à lui-même, seul devant un module, une leçon.

SI cette formation en ligne lui ait dispensé de manière trop abstraite ou trop linéaire, sa capacité d’assimilation sera probablement plus courte que sa formation en salle du fait qu’il est seul à devoir apprendre sans pouvoir poser des questions ou demander plus d’explications! Comment faire dans ce cas précis?

Je ne prétends pas avoir la solution idéale, je dirai qu’il n’en existe probablement pas. Par contre ce qui serait – à mon avis – un facteur contribuant au succès d’apprentissage n’est pas simplement la mise en application de tous ces principes, mais avant tout de nous assurer en tant qu’experts et pédagogues de rendre ces formations un peu plus humaines! Associer l’apprenant aux formations, (les groupes pilotes – les discussions et les observations en milieu de travail, les gestes et faits, etc.)

Associer les apprenants à la construction d’un module de formation, il sera alors possible à Jean (qui fut dans le groupe pilote du projet de formation) de dire à Jacques qui lui va pour cette même formation : « J’y étais, tu verras c’est intéressant, il y a plein de choses qui parlent de notre quotidien, des exercices inspirés de vrais cas que nous vivons »

Jacques ira suivre cette formation avec un pressentiment plus positif et plus ouvert que de se dire « Encore des gens qui ne savent rien de mon métier qui vont me souler de théories qui n’ont aucun rapport avec mon boulot! »

Oui la formation en ligne est une question de temps, d’interaction du cours avec l’apprenant, mais elle l’est autant sinon plus une question de personnes!

Michel – 17 mai, 2014

 

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s