Partager, plagier, s’approprier!

Nous savons que le respect de la propriété intellectuelle sur la toile a pas mal de chemin à parcourir pour arriver à  une plus grande maturité responsable. Certains réseaux sociaux dits « populaires » s’ils tolèrent (ou ne peuvent contrôler les abus)  le plagiat sous différentes excuses, en paient le prix par la prudence que les entreprises exercent et ne se lancent pas sur ces réseaux en question,

Il n’y aucun mal de reprendre un article intéressant et de le partager tel quel en s’assurant de respecter tant les sources, les liens, le om de l’auteur. Dailleurs plusieurs auteurs dont je partage les articles via les médias et réseaux sociaux connus pour leur sérieux, m’envoient souvent un mot de remerciement, des fois certains me proposent de reproduire leur texte.

J’aime et je privilégie cette autorégulation, elle mous évite d’endosser des lois qui souvent ne tiennent pas compte des cas d’exception ai propres au comportement humain. Mais aussi poussent certains esprits à s’ingénier de les contourner. Pourquoi? Simplement pour prouver que l »on est plus astucieux qu’une réglementation!

Plagiat

Crédits d’image: Plume Assistance

Il existe des individus qui ne savent pas fonctionner autrement que de plagier en se disant que sur le Web tout est (relativement permis) voire même se vantent de leur « prouesses ». Ce qui m’agace au plus haut point sont les personnes qui, tout simplement, s’approprient le contenu, le mérite et pire encore s’en vantent de leur « trouvaille », c’est ici que je me dis que cela en est trop!

Alors quoi faire, me diriez-vous? Les dénoncer? Pas si certain car en le faisant ce serait leur accorder encore plus de visibilité, ce qui n’est pas vraiment le but.

Cependant je leur accorderai un mérite (pas vraiment mérité) de propager un savoir qui pourrait servir une bonne cause, c’est finalement pour cette raison, que je me mets à sourire en espérant que quelqu’un d’autre agisse aussi de la sorte, Dernièrement j’ai vu que certaines parties de mes articles furent reproduites sans aucunes références. Imaginez ma première réaction, mais cela n’aura duré que quelques instants. Finalement cela m’a donné un sentiment de fierté de voir que certains passages avaient suscités un intérêt au point de me faire plagier!

Au fond, la finalité d’une connaissance et d’un savoir ont pour raison d’être d’amplifier la propagation de cette dernière. Ainsi s’ils faut des personnes qui s’approprient injustement et qui plagient à outrance, et bien soit, ils font eux aussi partie du modèle social d’aujourd’hui… (heureusement ou pas, ils en font partie quand même) et qu’à leur insu ils contribuent… (Je sais que mes propos sont en paradoxe avec l’intégrité et le respect des autres, cependant si le but final est la distribution des richesses du savoir à la grande majorité, il faudrait bien accepter (tolérer jusqu’à une certaine limite) ces comportements.

À la prochaine et bonne fin de journée…

Michel – 3 juin, 2014

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

2 réflexions sur « Partager, plagier, s’approprier! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s