Les experts, les courtisans, leur cour…

Il était d’usage dans le temps, que tout souverain soit entouré d’une cour, les fameux « gens de la cour ». Ces derniers l’étaient soit par héritage ou par mérite, disons que certaines fois l’enjeu d’admettre un courtisan à la cour du roi, était autre que le simple mérite, les fameuses alliances, une fille à marier,  et j’en passe…

Nos chers experts d’aujourd’hui. Oui ceux qui publient sur la place publique des dizaines de points importants pour nous rendre meilleur, ces experts ont eux aussi une cour de suiveurs assidus, voire des fois plus royalistes que le roi, heu l’expert lui-même!

Ces derniers se sentent le devoir de venir « défendre » leur prince ou leur princesse aussitôt qu’une personne aura osé dire quelque chose qui déplaise dans son ensemble.
Et pourtant, nos experts chéris oublient qu’ils sont humains, oublient que se tromper de jugement mais aussi de l’admettre fait partie des qualités importantes d’un leader, et pourtant!

00 La cour

Crédits d’image: Jacques Atlan

J’ai osé contredire une experte dans le domaine de l’éducation! Heu disons que contredire est un bien grand mot (C’est ainsi qu’il fut perçu), je me suis permis de dire que l’affirmation faite au sujet des dernières inventions en outils de mobilité, ne pouvait pas porter le nom d’éducation mobile, et que ce gadget n’était qu’un simple outil et que de là à lui attribuer des vertus « éducatives » pouvait induire en erreur les gens (qui n’ont pas nécessairement les connaissances professionnelles de cette experte)

Cette experte a répondu toujours en n’adressant pas le cœur du problème, et depuis c’est la cour de cette dernière qui s’occupe de me demander des explications (ne parlons pas du ton), cela m’amuse de découvrir un aspect de notre nature humaine: le besoin de défendre avec une intense conviction ce que l’évidence même montre différemment! Cette radicalisation d’attitude me fait penser surtout aux personnes qui refusent l’incursion de la culture et du bien collectif dans leurs vies. On n’aime pas changer, cela s’est fait ainsi depuis toujours alors pourquoi changer, ou mieux « Untel ou Une telle on dit que cela se faisait ainsi, qui suis-je pour oser dire le contraire? » Si nous regardons autour de nous, notre monde en est rempli de ces êtres, qui tristement jure que le cercle possède quatre angles droits alors que cc n’est pas le cas.

Il serait grand temps que ces experts (ceux de la connaissance et de l’éducation surtout) « libèrent » leur cour et se mettent au service des personnes en partageant leur savoir. Ne pas attendre une révolution, l’histoire nous a montré que cela ne se passait pas nécessairement dans des conditions heureuses.

Bonne journée,

Michel – 15 juillet, 2014

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s