Quelques mots pour la rentrée…

Partager son savoir, et non ses habitudes!

C’est facile de vouloir impressionner un nouveau collègue d’emploi, une classe ou une réunion de travail entre spécialistes. Surtout si l’on se voit confier le rôle d’accompagnateur du nouvel employé, ou de gestionnaire d’un projet, etc.

Dans le temps des débuts des applications bureautiques en entreprise, je donnais certains cours aux personnes qui allaient devenir les « super-utilisateurs » et de ce fait « coacher » leurs collègues.

Que de fois je remarquais la réaction de ces personnes qui par souci d’apprendre, dévoilaient aussi leur mode de pensée. « Pourquoi faire ainsi, moi je le ferai de la sorte et bien entendu je montrerai à mes collègues ma manière de faire… » ces propos revenaient souvent, malheureusement je concluais qu’il était inutile de leur faire comprendre que chacun de nous possède son propre mode d’apprentissage, et que l’essentiel étant de bien faire sa tâche en respectant les normes demandées par l’employeur. Lorsque je e suis orienté vers la gestion des connaissances, l’expérience vécue se répétait, hélas!

Transférer un savoir à travers ses propres habitudes, n’est pas synonyme de donner à l’apprenant ou à l’utilisateur la liberté de compréhension, mais le lier à une méthode de travail basée sur de la mémorisation systématique, surtout quand à la question du pourquoi dois-je faire ainsi et pas autrement, on se fait répondre : ‘Je l’ai toujours fait ainsi, pourquoi veux-tu changer ? » Heu!

00 savoir 00 savoir1
Crédits d’image: Éveil et Savoirs

L’on ne peut s’attendre à des résultats différents,
si l’on perpétue les mêmes choses!

C’est un vieil adage qui – selon moi – prend toute son ampleur depuis que les outils et les solutions informatiques sont supposés nous laisser plus de temps pour faire grandir notre mode de pensée, rendre nos solutions plus simples, plus proches des personnes. Et pourtant, bien souvent, il se trouve des personnes qui ne voient pas la nécessité de « mettre à jour » leur mode de pensée, disant pourquoi changer lorsque tout fonctionne normalement ? Ceci est vrai en surface, je dirai, car nous oublions souvent que si les processus et les procédures bien pensées permettent au système de fonctionner correctement; l’on oublie que les personnes, elles, vivent des changements quotidiens. Ces changements influencent leur mode de pensée, d’action et par le fait même la manière qu’elles ont de travailler dans leurs différents secteurs.

SI l’on pense que la continuité est gage de succès, pourquoi voit-on des multinationales dont la mission est le seul profit, adapter leur mode de travail en fonction des facteurs de succès : les personnes!

« Lorsque votre employé réclame votre attention, donnez-lui en toujours, plutôt que d’être contrarié par l’interruption, au fond lui être reconnaissant de vous rappeler qu’il est à la source du succès de vos projets et de celui de votre entreprise! » – J’ai adapté cette citation que je trouve bien appropriée de nos jours dans le monde du travail.

Bon début de mois,

Michel – 1er septembre, 2014

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s