Lire, mode d’emploi !

Lire ce n’est pas simplement aller à la bibliothèque municipale ou en librairie se procurer un livre et commencer le plaisir de la lecture.

Lire c’est tout comme apprécier une bouteille de vin. On la cherche, on s’informer, lorsqu’on la trouve on se la procure. Rendu chez soi, on la repose, on l’observe, on la traite avec égard, avant de se laisser envahir des saveurs qui nous ferons fermer les yeux pour en apprécier la sensuelle fusion de l’esprit de nos sens avec le nectar souvent traité de divin !

Se procurer un livre est un acte d’amour, une relation intime voire parfois secrète. On aime toucher, on aime caresser doucement la couverture, ouvrir sans recherche une page, toucher, humer le papier, parcourir un paragraphe puis ne plus oser dévoiler le secret de ce qu’on lit, s’en excuser presque. Parfois l’on pense à l’auteur, ce qu’il a vécu en faisant naitre son ouvrage. On le pose sur un rayon de sa bibliothèque ou mieux sur sa table de chevet, le faire attendre, comme on ferait chambrer une bonne bouteille.

Lire
Crédits d’image :
Peintre de Klügmann – Lécythe à figures rouges

Muse lisant un volumen (Musée du Louvre)

Lorsque vient le moment, on le prend, on le caresse une dernière fois, cet instant intime, de pudeur que l’on dévoile, que l’on expose… Sommes-nous si indécent ? Tout nous porte à dire que l’acte final sera consommé sans modération!

C’est alors que commence cette liaison unique une fois passée le moment de la rencontre, de la séduction réciproque. Prendre l’ouvrage dans ses mains, se laisser infuser doucement comme le ferait un thé des plus rares dans l’eau à la bonne température.

Page après page, chapitre après chapitre, l’esprit, le regard, les sens au complet, l’on ne cesse cette relation intime qu’au moment nos yeux nous ordonnent le repos forcé pour aller dormir, mais qu’à cela ne tienne le charme de la séduction continue encore un moment avant que notre corps ne s’abandonne, finalement vaincu, dans les bras de Morphée.

À notre réveil, l’on le trouve soit bien rangé, le signet bien en place, ou comme c’est souvent mon cas, couché contre moi… Je le sais mécontent d’avoir passé la nuit seul, ouvert sans pouvoir me séduire, alors je le remets au repos en attendant notre prochaine rencontre. SI je perds la page, c’est sa manière de me dire que cela m’apprendra de faire mieux attention à lui… je chercherai éperdument là où nous nous sommes quittés, et il aura bien raison de me mettre à l’amende de relire les derniers paragraphes afin de reprendre la suite….

Ne vous méprenez pas, lire n’est pas une histoire pour adultes avertis, c’est le propre de toute lecture, il n’y a point d’âge pour vivre cette relation à trois, si intime et si provoquante! L’auteur, son livre et nous!

SI aujourd’hui il m’arrive de lire plus d’ouvrages en format électronique, (considérations financières obligent), cela me permet d’être plus sélectif quant au choix de l’ouvrage avec qui je vivrai cette aventure intime d’un livre en papier que j’achèterai pour garder  longtemps.

Pour ceux qui pensent que le livre papier est bien mort et qui prônent le livre virtuel, je leur dirai en toute simplicité, vous ne savez pas ce que vous manquez comme plaisirs autres que ceux de lire un livre, juste un livre !

Lire, pour moi, restera toujours une question d’intimité particulière !

 

Michel – 6 octobre, 2014

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s