Le français, version systèmes automatisés de la voix !

Bonjour à vous qui me lisez, aujourd’hui j’aimerai aller sur une note un peu légère en apparence (mais sérieuse au fond!) et partager avec vous quelques drôleries quant à l’interprétation que font les systèmes automatisés de la voix, de notre chère langue française !

Hier soir, 19h30 en train de souper avec ma fille, subitement panne de courant! Souper aux chandelles me direz-vous, oui et non. On s’entend que les chandelles c’est bien beau lorsque le système de chauffage fonctionne en ce début d’hiver chez nous au Québec. Pour le reste les chandelles sont là pour nous rappeler qu’il n’y a ni chauffage ni eau chaude ! Mais bon il ne faut pas se plaindre, je me le dis toujours que je suis bien chanceux d’avoir un toit et du courant électrique.

Les pannes surviennent rarement, mais les coups de vents violents s’amusent à tourmenter les arbres qui eux s’affairent de frôler les poteaux électriques, vous oyez un peu le scénario.

Quelque une heure et demie plus tard, coucou le courant revient yé! Mais non, moins d’une seconde plus tard, il s’éclipse ! Bon, cela reviendra sous peu ! Une heure, deux, trois, cela commence à tarder, mais c’est toujours supportable, entre 21 et 23 degrés on ne peut pas se plaindre. 4 heures plus tard, les chandelles continuent de fondre les petites coulées de cire me disent que je devrai prévoir d’autres, que la nuit s’annonce longue!

Notre compagnie d’hydro-énergie nationale a mis sur pied un système automatisé d’information lorsque surviennent des pannes de courant, une chance ainsi nous serons fixés. Premier appel, une gentille voix (automatisée bien entendu) nous informe comme quoi le courant sera rétabli vers 22h00, fiou! Cela commence à être trop long! L’heure promise arrive, toujours pas de courant, mais le voisinage lui a du courant. En parlant de voisinage, ce sont tous les immeubles, les condos, l’éclairage municipal, bref, pas de courant chez nous ! Un autre appel, ce sera pour minuit! Ensuite pour heures du matin, et finalement 4 heures du matin, mais, petit bémol, la gentille voix nous informe comme quoi notre immeuble est toujours coupé de courant à cause « d’un bris d’équipement »

Finalement ce fut une nuit entière aux chandelles, se blottir dans son lit, bouger le moins possible, je me lève tôt (je suis un lève-tôt mais ce matin j’étais levé tôt, vraiment tôt!) il est un peu moins de 5 heures du matin, le téléphone est mort, mon cellulaire agonise, les lampes de secours murales tiennent encore le coup, mais la torture suprême fut de voir que tout le quartier dormait tranquillement, les lumières allumées, même certains voisins ont déjà mis leurs lumières de Noel Ah!

Informatique_Draft01
Crédits d’image: Cartoonbase

Bon avant que mon cellulaire rende l’âme, j’appelle et voici que l’aventure commence. Après devoir subir le message de bienvenue, le choix de la langue, le choix du type d’appel, le choix de la localisation, la voix (toujours la voix!) me dit « Je n’ai pas reconnu votre numéro de téléphone pour localiser votre lieu d’habitation, veuillez confirmer si tel est le cas! » Heu! Je fais quoi, on ne m’a pas dit sur quelle touche je dois appuyer! J’attends! Je m’impatiente! Je suis fatigué! La voix me dit « Désolé que vous ayez des difficultés, veuillez confirmer le numéro par oui ou par non!… » Là je comprends que c’est la technologie de la reconnaissance vocale, alors je dis mon petit oui timide. La voix, « Désolé que vous ayez de la difficulté à confirmer… » Eh! Moi aussi j’suis désolé ! Entre-temps la communication est coupée. Va Michel on reprend, doucement, calmement, pas d’erreur, ne va pas trop vite, écoute bien ce que la voix te demande! Youpi ! La voix me demande d’entre mon code postal, ouf! La voix semble contente de moi, et me demande l’adresse civique, j’énonce (lentement, poliment et clairement sans accent je vous jure! « 725, Place…. » La voix elle me coupe et me dit « Vous dites bien le 525 Place… » Non ce n’est pas vrai ! Ne me dit pas que je dois recommencer! J’eus beau lui dire 725, Place …. En chiffre, en lettres, rien n’y faisait, la voix était désolée mais maintenant elle interrompait la connexion !

Finalement j’en ai eu mare mais vraiment mare ! Je reprends l’appel pour cette fois-ci choisir la langue anglaise, mais c’était comme si la fameuse voix m’avait repéré, à peine je signalais que l’on me coupait!

Je n’ai rien contre les technologies de ce siècle, moi qui suis un grand fan de la domotique, j’ai opté pour un équipement d’éditique et de communication des plus portables qui soient, mais parlons des aléas et bogues une fois qu’ils s’insèrent dans ces technologies. Que l’on ne me dise pas qu’en français entre le 5 et le 7 cela porte à confusion, sincèrement ce n’est pas vraiment mon problème, et si tel est le cas, alors il faudrait permettre aux humains de parler à des humains !

Bon maintenant le courant est revenue depuis presque une heure, la preuve je vais sous peu publier mon billet matinal, mais je m’en souviendrais de la voix qui a dû faire une fixation sur ma manière de prononcer !

Quoique l’on fasse, et quelles que soient l’ingéniosité des inventions que font les humains, il reste que si l’on a le don de la parole, de l‘émotion et de la compréhension, nous ne pourrons pas nous passer de la communication entre personnes, je veux bien dire se parler de personne à personne!

Si vous devez un jour affronter un système vocal automatisé, je souhaite que vous n’ayez pas une adresse civique que la voix n’aimera pas!

Michel – 25 novembre, 2014

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s