Lire une BD c‘est sympa, en créer une l’est encore plus!

Créer une BD


Il y a ceux qui écrivent l’histoire,
et il y a ceux qui ont besoin de
lunettes pour la lire.
(Michel Greg – Dans la BD Achille Talon)


beaucoup, même si des fois durant mes trajets en métro je voyais les passagers autour de moi sourire en pensant que j’étais resté un gamin dans le cœur alors que je riais aux éclats en lisant un Gaston Lagaffe ou un Boule et Bill.

Je n’ai jamais douté des vertus éducatives de la BD, un imaginaire teinté d’humour parlant des réalités de notre quotidien. Je sais que beaucoup de spécialistes ou simplement des adultes considèrent les BD comme « une affaire de jeunes enfants » et pourtant. Sans nécessairement fonder mes propos sur des études scientifiques (voyez-vous des scientifiques lire des BD ?) je reste convaincu que la BD dans son ensemble a un rôle éducatif, on apprend certaines choses en s’amusant.

Ce qui m’apparait encore plus amusant est le fait d’en créer une, chose que j’ai toujours voulu faire mais n’ai jamais mis temps ou effort pour ce faire.

Mon petit-fils de 7 ans est venu passer ses vacances de Noel au Québec avec ses deux sœurs bien entendu, il avait émis le désir de « faire une activité avec grand-papa » durant son séjour! Vous pouvez imaginer la nature de la responsabilité qu’il me donnait! Une telle demande veut dire beaucoup pour lui mais aussi pour moi.

Je ne vous cache pas avoir tourné en rond dans ma tête, cherchant quelle sorte d’activité je pourrais lui proposer. On comprendra qu’un petit bout d’homme de 7 ans, est quelqu’un qui aime bouger, qui s’ennuie trop rapidement et que je verrais mal en train de faire du crochet ou de la dentelle 😉

C’est en désespoir de cause que je cherchais dans les rayons d’un magasin « grande surface » de quoi m’inspirer, lorsque je suis tombé, dans la section pour enfants, sur une boite pas comme les boites pour enfants : carton 100% recyclé, une bande de papier imprimé en guise de couverture présentant le produit. Ledit produit m’interpelait, il s’agissait d’un kit de création d’une bande dessinée! J’avais trouvé finalement quelque chose qui sortirait de l’ordinaire!

Le jour venu je m’étais préparé à lui présenter le coffret et lui expliquer le but de l’activité. Tout l’intérêt dépendrait de la manière de lui présenter cette dernière de mes trouvailles. Plus j’essayais de lui expliquer plus je le sentais un peu désorienté, il faut dire que ce n’est pas fréquent de se faire proposer de créer sa propre BD.

Ses deux sœurs plus âgées ont elles aussi contribué à proposer des idées, mon fils aussi mais mon petit bonhomme restait silencieux et pensif! Dites-moi on pense à quoi quand un enfant de 7 ans ne dit rien, ne réagit pas, vous regarde avec ce petit sourire espiègle au coin de la bouche ? Mille suppositions me venaient à l’esprit, il a aimé, il n’a pas aimé, il me dira que c’est simplement moche ou nul, etc.

Non monsieur réfléchissait à son histoire de bande dessinée, tout simplement!

Les adultes nous nous compliquons la vie souvent. Je pense que nous mesurons la réaction d’un plus jeune que nous en fonction de nos propres critères d’adultes et perdons de vue qu’ils (les plus jeunes) ont leur propre raisonnement qui est à prendre avec tout le sérieux qui s’impose!

La suite de l’histoire ? J’avoue honnêtement n’avoir jamais vu mon petit-fils autant « pris » par sa BD, bien sûr ont contribué aux idées ses deux sœurs, mon fils, mais finalement c’est lui qui décidait. Comme ce kit contenait deux cahiers pour deux BD, mon petit-fils est venu m’informer qu’il allait créer la première histoire mais annoncer à la fin qu’il y aurait une suite, une sorte de tome II… Je n’ai jamais été autant emballé de le suivre dans son raisonnement, m’avouant combien il m’apprenait sur ces choses « sérieuses du monde de l’éducation » : avoir du fun! Avoir du plaisir en apprenant!

Imaginons un peu quels pourraient être les bienfaits d’une telle activité en éducation. Pour couper court à ceux qui me diront « Les coûts et les budgets! » et bien rassurez-vous, un modèle photocopié et broché (agrafé), un crayon mine, une gomme à effacer et une boite de crayons de couleurs la moins chère! Donc budget on n’en parle plus! Côté bénéfices. Sincèrement je vous laisserais les trouver sans trop d’efforts : les enfants illustrent une section de leur cours d’histoire ou de géographie, mettent ne scénario la résolution d’un problème de maths, inventent des dialogues (bulles) sur les leçons de grammaire, etc. Il ne nous faudrait pas des lignes de diplômes, de certification pour trouver une utilité aux bienfaits et aux bénéfices de ce type d’activité! De plus, vous verriez rarement un écolier jeter au recyclage sa BD d’histoire ou de maths! Je pourrais parier avec vous!

Le temps des grands débats sur les grandes idées sur les grands problèmes de l’éducation est – à mon humble avis – révolu. Il est grand temps de gagner cette cause par de petites victoires à travers de petites aventures et initiatives amusantes qui vont basculer – du moins pour moi – la stagnation de l’éducation, de par les élèves et leurs professeurs, qui vont « conquérir » les parents (surtout) mais aussi le système qui n’aura plus de raison valable de se plaindre!

À vous les professionnels de l’éducation, prenez ou reprenez possession de votre art qui vous est unique, celui de donner aux enfants le goût d’apprendre en ayant du plaisir!

Michel – 4 janvier, 2015

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s