Le Mentorat : une histoire de jumelage d’affaire, ou une histoire d’amour ?

00 mentorat

Image: Reprendre La Main


Le mentorat est plus une histoire
d’amour faite de respect mutuel …
qu’une histoire de jumelage d’affaire.
(Suzanne LaBrie)


 

L’on parle souvent de mentor[i] ou de coach[ii], afin d’éviter toute interprétation erronée je vous propose en note de fin d’article les définitions trouvées auprès du Grand dictionnaire terminologique (GDT).

L’on confond trop souvent le rôle de l’un pour l’autre; prenant aussi la différence de l’un pour l’autre comme une certaine forme linguistique.

Il y en a de ceux qui se donnent le titre de mentor parce que « cela fait bien ». Mais qu’en est-il finalement ?

J’ai beaucoup aimé la définition que Suzanne LaBrie donne : « Le mentorat est plus une histoire d’amour faite dans le respect mutuel qu’une histoire de jumelage d’affaires » Je trouve qu’en peu de mots elle donne toute la portée de ce qu’un mentor peut apporter dans la vie d’une personne. Le respect mutuel, mais aussi la confiance. Cette confiance de qui aura choisi de confier ses propres idées, ses attentes et ses propres questionnements personnels quant à ses propres choix de vie ou de cheminement humain.

Si avoir un coach (accompagnateur) est une assignation dans le cadre d’un perfectionnement d’atteinte ou de la maitrise d’une compétence ou d’un cheminement personnel, le mentor est un choix que l’on fait librement. Comme dans toute relation humaine, on choisit d’avoir telle ou autre personne pour mentor, c’est cela qui fait toute la différence!

Au cours de mon existence j’au le privilège d’avoir divers mentors qui furent et sont encore un modèle pour moi. Ils ont représenté cet idéal professionnel ou humain, social et personnel. Aucun d’eux n’a essayé d’influencer mes choix voire encore mes décisions, mais ce sont plutôt souciés de me parler de leur propre expérience. Des êtres qui m »ont montré qu’ils avaient aussi leurs limites, leurs succès et les leurs échecs. C’est à l’âge de l’adolescence, cet âge qui refuse la présence parentale, que j’eux mon premier mentor. Avait-il essayé de « remplacer » la présence de mon père ? Pas du tout ! Bien au contraire, mais lui-même étant père de jeunes adolescents, me parlait de sa relation avec ses propres enfants, ses propres limites, mais aussi les moments extraordinaires passés auprès des siens. Maurice (mon mentor) m’a donné le goût de ne jamais rompre avec mon propre père rien qu’en me parlant de son lien avec son propre fils et tout en m’apprenant les rudiments de la photo (une de mes passions depuis toujours) il m’offrait l’occasion de parler de ma vie d’adolescent aux prises avec les réalités (pas toujours évidentes) de mon entrée dans la vie adulte.

La vie m’aura apporté de rencontrer d’autres Maurice, Michel, Colette, chacune de ces personnes a su me donner l’espace nécessaire pour que j’apprenne à grandir et faire mes propres choix. Ont-ils influencé mes décisions? Dire non, serait manquer d’honnêteté, oui il y eut une influence, par contre  cette dernière n’émanait jamais de leur part; en définitive, ce furent mes choix et mes décisions tout en apprenant de leur vécu.

Une fois j’exprimais mon souhait de « faire le métier de mentor! » Le sourire sur le visage de ma mentor,  m’a vite fait comprendre que cela ne serait pas possible. Le mentorat n’étant pas une profession en tant que telle, mais plus une attitude  empreinte d’une si grande dimension humaine. Sans oublier cette relation intime et si profonde entre mentor et mentoré.

La vie n’aura pas tardé à me faire rencontrer ces personnes dont je fus le mentor, et avec qui cette « histoire d’amour » s’est écrite et qui, avec certains, continue encore aujourd’hui.

Si j’en tire un profit ? Oui bien entendu, mais pas celui que l’on pense, un mentorat est avant tout un geste altruiste, un style de vie où la satisfaction de voir son mentoré grandir dans sn propre cheminement, est la vraie reconnaissance que l’on peut recevoir.  J’ai toujours ressenti une certaine crainte de pouvoir mériter ce statut. Que de fois je me suis posé la question « Pourquoi m’avoir choisi ? » ou ‘Suis-je à la hauteur ? » La confiance ne peut s’acquérir, elle se mérite.

Ce que j’apprends depuis, de cette « histoire d’amour et de respect mutuel » c’est l’humilité de ne jamais me prendre la tête et agir en influenceur.

Le monde aujourd’hui a vraiment besoin de mentors pour garder cet équilibre qui manque tellement depuis l’émergence des experts et des influenceurs qui ne font que nous dire ce que nous sommes sensés faire et comment agir, sans aucun égard aux particularités des personnes. Des mentors qui sauraient apporter une vraie dimension humaniste et savoir inspirer sainement la relève. Le mentorat ? Une valeur sure, sans aucun doute!

Le mentorat est une école de vie, dont les leçons n’existent dans aucun cours en classe, aucune faculté ni aucun manuel. Il n’y a que la vie et son propre vécu qui puissent nous apprendre comment faire naitre ces « histoires d’amour ».

Je vous souhaite, ne serait-ce qu’une fois dans votre vie, de savourer cette découverte, il y a tellement de choses à apprendre pour chacun.

L’histoire d’amour continue, il suffit de laisser l’inspiration vous permettre de l’écrire !

Michel – 20 mars, 2015


 

[i] Mentor : Personne d’expérience qui fournit volontairement une aide personnelle et à caractère confidentiel à une personne moins expérimentée, à titre de guide, de conseiller et de modèle, et qui partage avec celle-ci son vécu, son expertise et sa vision

[ii] Coach (Accompagnatrice – accompagnateur) Professionnel qui pratique l’accompagnement pour répondre à des besoins particuliers en fonction d’objectifs précis durant une période déterminée, en contrepartie d’une rémunération.

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

1 réflexion sur « Le Mentorat : une histoire de jumelage d’affaire, ou une histoire d’amour ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s