Je suis d’accord, tu n’es pas d’accord, alors on fait quoi ?

00 Daccord2


Il ne nous faut pas aller trop loin pour nous rendre compte combien nos divergences humains et sociales  sont nombreuses.

Divergences qui parfois tournent à la confrontation, ces confrontations qui modifient aussi notre comportement humain envers les personnes qui ne respirent pas les mêmes idées que nous, des fois aussi ces confrontations tournent à l‘affrontement, qu’il soit idéologique, politique, religieux, et j’en passe.

Rien que de regarder dans mon microcosme géographique (Québec – Canada), nous nous trouvons en désaccord social et économique avec les mesures que prend notre gouvernement pour assainir la santé des finances publiques, c’est normal que nous ne soyons pas d’accord de voir certains de nos acquis changer voire disparaitre au nom de la raison d’état qui veut limiter les dépenses, c’est aussi normal que le citoyen se sente frustré de se voir imposer de nouvelles augmentations de taxes, de coupures dans les services (qui serait heureux de telles choses ?), mais lorsque les politiciens des partis au pouvoir et eux de l’opposition s’en mêlent je vous assure qu’ils me font penser à deux camps rivaux. Le premier assure que 2 + 2 = 3, alors que le second conteste et dit que 2 + 2 = 5!

Le citoyen, lui sait très bien que la somme est égale à 4! Alors ? On fait quoi ?

Que de sujets importants sont ainsi « pris en charge » par des personnes qui pensent avoir la notion de justesse d’opinion ou de raisonnement, toutes nous parlent de solutions selon leur vision, mais pour ce qui est d’être à l’écoute du citoyen je pense qu’il y a encore pas mal de chemin afin que nos élus prennent conscience que 2 + 2 =4!

Il n’y a pas longtemps de cela une parlementaire me disait que j’étais trop critique envers les élus, qu’il y avait plusieurs qui allaient dans les quartiers, qui parlaient aux citoyens, qui les écoutaient… Oui d’accord je lui répondais mais il faut comprendre que les citoyens rencontrés sont ceux qui votent pour cette personne… Je lui demandais, sans aucune intention sournoise, si elle avait pu rencontrer des personnes qui ne votaient pas pour elle ? …. Silence! Et étonnement! Nous étions toujours dans l’erreur d’une simple fonction d’addition! (Vous vous imaginez si nous devions parler de mathématiques supérieures ?)

S’il en est ainsi dans notre vie citoyenne, les autres domaines souffrent aussi de ces erreurs de calcul élémentaire que nous soyons en éducation, en santé ou en finances, que de fois nous côtoyons ceux et celles qui nous démontrent que 2 + 2 = autre chose que 4!

Il est temps de rouvrir nos livres de mathématiques élémentaires afin de nous assurer que tout le monde est d’accord sur un point : le résultat d’une simple addition, est le même pour tous!

D’accord ou pas d’accord, il n’en demeure pas moins que 2 + 2 = 4!

Michel 0 3 avril, 2015

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s