Les idées reçues ? Parlons-en !

00 Idees recues


Que sont les idées reçues ? Selon le Dictionnaire de la langue française sur L’internaute[i] une idée reçue est une idée faite d’avance, généralement fausse. Synonyme : Préjugé

Une autre définition qui me plait beaucoup, trouvée sur le site de Cyber Profs[ii] C’est une idée qui n’est pas la mienne, mais que j’emprunte à la parole d’autrui, fût-elle un cliché de société. Se contenter d’une idée reçue est la marque d’un esprit grégaire, davantage soucieux de se conformer aux critères d’une société donnée, que de mettre en valeur ce qui le distingue d’autrui


 

Il y en aurait tant d’autres, mais disons que ces deux définitions nous en disent suffisamment pour comprendre que malgré notre époque, malgré tout le rationnel dont nous faisons preuve, nous sommes encore et toujours sujets à croire ces idées reçues, quitte à les défendre comme des vérités immuables et certaines. Elles sont nombreuses ces idées reçues certaines ont la vie dure, leurs effets négatifs sur les personnes sont encore omniprésents dans nos agissements et comportements sociaux.

Ce qui est désolant ce sont les idées reçues que certains utilisent à des fins de paralogisme voire même de sophisme pour influencer l’opinion des personnes qui les écoutent et les suivent. Certains « spécialistes » de cette pratique du discours d’opinion parviennent même à faire pencher une prise de décision qui pourrait avoir des conséquences négatives envers tout un groupe de personnes.

Certains de ces spécialistes sont passés maitres dans l’art de la récupération d’anciennes idées reçues ayant survécu l’histoire des temps, les reformulent et en font des pseudo-vérités auxquelles certaines gens – dans leur honnête crédulité – y croient, pire même se portent à la défense de ces pourvoyeurs d’idées biaisées.

On ne parle plus d’idées reçues, cela ferait trop cliché des temps anciens, on parle plutôt d’affirmations, plus elles sont impensables dans la vraie vie, plus elles portent au loin leur message, plus de gens les adoptent. Plus ils se font une idée qui devient une sorte de certitude alors que tout est faux. Parlons d’une forme de profilage, un préjugé sur les personnes de fortes tailles, sur la femme, sur ceux ou celles qui parlent mal la langue d’un pays, la liste est longue hélas.

Il arrive des fois que ces pratiques peuvent mettre en danger la santé de certaines personnes qui suivent ce qu’on leur dit, simplement parce qu’un « expert qui a vue ceci a dit cela et a obtenu tels résultats ! »

Nous avons, ne serait-ce qu’une seule fois, entendu parler ou vu ce qu’il en est des préjugés envers les personnes de fortes tailles. Le pire c’est que les idées reçues véhiculées sont amalgamées à des comportements sociaux que j’appellerai « d’exclusion » ouverte de ces personnes. Ceci ne s’arrête pas simplement à cette attitude, mais l’on a amalgamé le « modèle accepté et bienvenu » au culte du corps, de ses formes, pas de petites amies avec une bedaine ou certaines rondeurs, pas de prince charmant si l’on ne ressemble pas à un top model, etc. Entre une idée reçue bien véhiculée et l’imposition d’un modèle des plus irréalistes on en a fait un tout qui fait fonctionner le commerce des experts (encore eux) qui vus promettent des solutions magiques et miracles (les avant et après), les produits, les exercices, c’est toute une industrie qui a fait de la récupération de pseudo-vérités et d’idées reçues pour influencer les clients qui se jettent dans ce qui semble être la solution rêvée. Ont-ils jamais vu les personnes après le soi-disant régime amaigrissant ? On parle de perte de poids, je veux bien mais on ne parle pas à quel prix ! On montre des gens qui ont perdu du poids dans le confort de leur chez-soi on parle d’avoir sa carte de crédit à portée de main pour commander ! Si, par contre, ces personnes avaient consulté une nutritionniste ou suivi une formation de sensibilisation, cela leur aurait coûté bien moins cher, surtout en résultat qu’en désillusions. On vend une image à partir d’une idée reçue, le pire ce sont les victimes qui y apportent crédit et contribution !

Serions-nous suffisamment matures et conscients de ne pas nous laisser avoir par tant de pseudo-vérité avant que cela ne devienne d’une certaine manière la norme illusoire d’un mieux-être à la mode ?

Michel – 3 mai, 2015


 

[i] Site l’Internaute : http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/idee-recue/

[ii] Cyber Profs : https://www.cyberprofs.com/reponses-et-corrections/philosophie/devoir19950000000943/reponse.html


L’image de cet article est une courtoisie du site : Enfant.Com

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s