Quelle est la raison morale de votre entreprise ?

00 PPP

L’image qui illustre cet article est la propriété de
Nektarina Non Profit


« L’art le plus difficile n’est pas de
choisir les hommes
mais de donner aux hommes
qu’on a choisis
toute la valeur qu’ils peuvent avoir. »
– N. Bonaparte


Si vous êtes en recherche d’emploi, auriez-vous l’idée de poser cette question, lors d’une entrevue, à votre futur employeur ?

Quelle est la raison morale de votre entreprise ? Est-ce que votre entreprise est soucieuse de promouvoir le bien des personnes ? Voici des questions que bien peu de personnes imagineraient (oseraient) poser à un éventuel employeur! Et pourtant, ces questions sont légitimes et sensées, du moins selon mes propres valeurs.

Nous savons bien que les emplois ne courent pas les rues, et que d’en trouver un qui soit accessible est une aubaine rare de nos jours. Mais qu’en est-il si votre futur employeur ne valoriserait pas la promotion du bien des personnes, que ses activités iraient à l’encontre d’une attitude responsable sur la durabilité des personnes, du profit équitable mais aussi de l’environnement ? Il y a là matière à réflexion lorsque la raison sociale d’une entreprise reconnaisse uniquement la poursuite du profit, de la performance et de l’unique souci de se hisser coûte que coûte sur un piédestal d’excellence.

L’on requiert une loyauté de la part de l’employé, loyauté envers l’entreprise, sa mission, son mandat. Ceci est normal voire important, mais qu’en est-il de la réciproque ?

S’il est vrai que l’argent est important, le cadre de vie au travail ‘est autant sans oublier l’impact que les activités d’une compagnie pourraient avoir sur l’environnement où évolue cette dernière.

L’on se réclame d’être « vert », de modifier les habitudes d’utilisations des ressources qui ont un impact négatifs sur notre environnement au quotidien, on nous fait imprimer des deux faces du papier, recycler, ne rien jeter qui ne soit réutilisable pour la valorisation de notre écosystème, mais on continue toujours de traiter séparément tant les personnes que les pratiques d’affaires. Une entreprise aura beau être certifiée verte si elle ne prend pas soin de son personnel comme un des trois piliers de cette formule PPP (Rien à voir avec le Partenariat Privé Public) mais plus les Personnes, l’environnement (Planète) et les affaires (Profit), elle ne sera dite verte qu’en partie. Considérer les personnes et l’environnement comme interchangeable et non comme éléments clef de la conduite des affaires ne mènera, tout en restant vert sur un morceau de papier certifiant qu’elle est verte, qu’à des vagues de licenciements et des coupures dans les budgets qui l’engagent dans la durabilité environnementale à moyen et long terme. Continuer de croire que ces trois piliers sont indépendants ne peut plus fonctionner de la sorte, si l’on veut vraiment une durabilité efficace et concrète il est grand temps prendre conscience que les personnes (La société) sont au cœur de toute solution et qu’être vert est une question de personnes au même titre que l’économie.

Un exemple du lien intime entre l’entreprise et son personnel (Personnes et Profit) serait de créer des emplois qui soient plus représentatifs des valeurs de cette relation tout en gardant la raison sociale comme telle, la prochaine génération des employés n’adhèrera que temporairement aux valeurs des entreprises si elles restent inchangées, (L’on observe un roulement de personnel qualifié ceci est un fait, les employeurs se questionnent sur les causes, il serait peut-être temps de revoir les causes et non les effets). Les personnes accepteront des emplois qui répondraient à la satisfaction de leur détermination d’évoluer avec et non plus pour un employeur.

Être à l’emploi dans une entreprise, est vu par les nouvelles générations comme une relation d’affaires, une entente contractuelle qui est définie par un contrat de travail. Penser encore que le salaire est l’unique but de l’employé est de penser encore à la notion désuète de la récompense accordée en fin de journée, de semaine ou de mois. La relation des employés avec leurs employeurs est, en devenir, une entente qui se veut d’égal à égal, durable et disons-le simplement verte dans le vrai sens du terme!

SI l’employeur choisi le meilleur candidat, il en va de soi que les candidats choisirons l’employeur qui réponde le plus à leurs valeurs morales et durables.

Ne soyez pas surpris si un candidat que vous passeriez en entrevue, vous adresse la question suivante : Quelle est la raison morale de votre entreprise ?

À la prochaine,

Michel – 9 juin, 2015

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

3 réflexions sur « Quelle est la raison morale de votre entreprise ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s