Choisir ses propres batailles !

00 serinity

Source d’image: HD Wallpapers


L’oiseau choisi l’arbre
sur lequel il veut se reposer;
l’arbre peut-il choisir l’oiseau ?
Proverbe chinois.


 

Choisir ses batailles nous le faisons souvent suite à une défaite, une désillusion ou une déception. Pourquoi faut-il qu’il en soit ainsi presque toujours ? Certains me diront c’est le verre à moitié plein, d’autres le verre à moitié vide, certains parleront de motivation d’esprit positif et je ne sais quoi encore… Tout ceci bien entendu à juste raison!

Choisir ses batailles c’est aussi vouloir les gagner sachant où l’on s’en va et ce qu’il faudrait faire pour y arriver. Je discute souvent dans le cadre de mes contacts sociaux avec des personnes qui, face à une difficulté, se plaignent de se sentir incapables de trouver une autre solution que de baisser les bras. Une sorte d’abandon à une fatalité passive, mais qui par la suite, passent de longs moments à regretter ces occasions manquées! (Les broyeurs de gris ou de noir quoi!)

Lorsque l’on vit souvent avec le sentiment que ce sont les autres qui ont la solution et que nous sommes rien que des figurants dans le scénario d’une histoire, le temps risque de paraitre trop long. L’histoire d’une nation, d’un peuple, d’une collectivité voire d’une personne, est pour être faite, est pour exister et non pour être subie par le soin d’autres personnes qui l’écriront selon leur propre vision. Des occasions ratées, des rendez-vous manqués avec son propre devenir !

SI j’en parle c’est aussi de l’avoir vécu, subi et souvent enduré. Par la suite mes regrets se transformant en déception et ultimement en rancœur. La leçon fut dure mais salutaire puisque depuis les choses de ma vie ont pris tout un autre cours. Croire en moi fut un long et dur apprentissage, croire en mes capacités et puis comme le disait une connaissance : savoir reconnaitre les bonnes pistes! Flairer la solution là où la logique rationnelle ne pouvait voir.

Le retour en arrière dans certains cas est nécessaire pas pour y rester mais pour reconnaitre les causes et aller de l’avant autrement.

Nous sommes soumis de plus en plus à des normes que l’on (on = tout un système politico-économique) nous fait adopter sans pour autant comprendre. Si vous aimez observer ces pratiques d’adhésion au conformisme de la consommationite aigue vous remarquerez que tout est orchestré pour ménager votre faculté de réflexion et de jugement, faire naitre en vous des besoins de consommation permanent, de ce fait, s’assurer que vous serez le plus longtemps possible en train de payer les factures pour les 20 ou 25 ans de votre active.

Je rigole chaque fois que mon institution financière m’envoie des promotions, la fameuse « carte de crédit pré approuvée pour je ne sais combien de milliers de dollars » ou le fameux « Transférez vos soldes impayés sur un nouveau compte sans frais » (J’adore le sans frais! Ah!).

Un jour pour m’amuser j’ai appelé, j’ai réussi de parler à une très gentille préposée qui devait se sentir heureuse de parler de vive-voix à une personne. Vous savez ces gens vivent de grandes solitudes, surtout que les systèmes automatisés de la voix les isolent des humains. Après les vérifications d’usage, je lui expose le but de mon appel, elle, encouragée, commence par me vanter les bénéfices et avantages du transfert de soldes etc. Moi de lui répondre « Madame vous avez devant vous mon compte et mes états financiers ainsi que mes données personnelles! Donc vous déduisez que je suis si proche de ma retraite et que fort heureusement je n’ai aucun compte débiteur » Elle « Effectivement, vous ave raison! » et moi « Mais alors pourquoi votre employeur continue de me proposer des transferts de solde? » – Silence, soupir et de me répondre « Mais vous avez tout avantage de profiter de nos promotions! » et moi de lui expliquer que je ‘avais aucune dette mais que je souhaitais que l’on retire mon nom de leur liste de distribution, ce qui .tait le but de mon appel! Elle de me dire « Pensez-y je mets votre demande en attente pour un mois à la suite de quoi je vous rappelle nous verrons alors vos besoins financiers! » Moi! (Les yeux tous ronds d’ahurissement!) « Mais non madame, vous ne comprenez surement pas, je souhaite faire retirer mon nom de vos listes de promotion! » J’étais décidé de rester calme et vraiment serein (les personnes qui me connaissent bien devraient me donner une médaille!) je voulais la gagner cette bataille, j’y tenais sinon je continuerai de recevoir des promotions même après mon départ de ce monde, Vous vous imaginez la scène ?

Finalement la lumière jaillit! Ouf! Elle me dit « Oui je comprends ! C’est clair vous n’avez aucun solde débiteur, il fallait me le dire, je vous retire de notre liste et vous envoie une confirmation! Merci de faire affaire avec nous! » Non, non je n’ai pas réagi! Je n’ai pas hurlé comme l’aurait fait le Capitaine Haddock quand on appelait le château de Moulinsart demandant si c’était la boucherie Sanzot! J’étais heureux d’avoir finalement eu gain de cause et en finir avec ces envois! La lettre de confirmation m’est parvenue trois jours plus tard par la poste!

Un incident un peu comique mais au fond mon choix était fait, j’aurai très bien pu jeter à la poubelle ces documents ou virer aux courriels (mails) indésirables les communications électroniques, mais j’avais décidé de faire les choses autrement.

Je ne pense pas qu’il faut faire des choses extraordinaires dans nos vies pour changer la face du monde. De petites gestes qui se suivent nous aident à prendre conscience de la perception de notre meilleur être. Alors pour les choses plus importantes, que fait-on ? Mais pareil aux petites ! Ne pas attendre que la solution nous arrive d’autre part, je crois fermement que cette dernière réside en nous!

Si nous ne choisissons pas notre lieu de naissance, notre ethnie ou nos parents, il y a une chose que nous pouvons faire sans aucune contrainte : celle de choisir ses propres batailles mais surtout les gagner!

À la prochaine,

Michel – 13 juin, 2015

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s