Un vendredi matin, un bus, un môme !

00 Papa

Image tirée du site de Shawn Harper


Dire que j´ai passé des années à côté de lui sans le r´garder
On a à peine ouvert les yeux nous deux.
J´aurais pu c´était pas malin faire avec lui un bout d´chemin
Ça l´aurait p´t´-êt´ rendu heureux Mon vieux.
Mais quand on a juste quinze ans on n´a pas le cœur assez grand
Pour y loger tout´s ces chos´s-là tu vois.
Maintenant qu´il est loin d´ici en pensant à tout ça,
j´me dis « J´aim´rais bien qu´il soit près de moi » PAPA…
Daniel Guichard – (Mon Vieux)


 

Vendredi matin, j’ai décidé de passer quelques heures au centre commercial, comme j’aime le faire chaque peu de temps. Aujourd’hui j’ai choisi une autre place, j’y allais en transport en commun, une fois dans le bus, je remarque un petit garçon assis aux côtés d’un jeune adulte, le père. Le petit n’arrête pas de parler son père lui répondait mais au vue de sa mine cela devait durer depuis un bout de temps.

Le petit me regarde et me dit :

  • Mon papa est mon héros!
  • Je le regarde, lui fait un petit sourire
  • Mais je vous dis monsieur que mon papa c’est mon héros, il est pompier!
  • Le père visiblement mal à l’aise me regarde en souriant voulant dire de ne pas donner trop d’importance à son fils qui semble être bavard.
  • Aujourd’hui nous allons à mon école pour que mon papa parle à mes amis de son travail, il s’occupe de sauver la vie des gens quand il y a le feu… (Cela ne finissait plus…)

Que dire, sinon que je me sentais accroché à chacune des paroles de ce petit gars, qui ne cessait de me dire sa fierté envers son père. Au fond il m’interpelait, en me parlant du sien il me rappelait du mien, c’est de justesse que je remarquais mon arrêt, je quittais ce petit bout d’homme et son papa en les saluant d’un sourire …! Quel moment unique !

Je savais en descendant du bus, que je n’irai pas loin pour trouver un sujet à partager avec vous, de plus dans mon coin du monde on fête les papas demain. Alors tu vois mon petit ami non seulement tu m’as ému, tu m’as rappelé que moi aussi j’ai eu mon papa…

Lorsque j’y pense, nous, les humains, sommes si proches de nos émotions quoique l’on prétende d’être au contrôle de ces dernières. On l’appelle papa quand on le veut près de soi, c’est mon père quand on en parle aux autres avec fierté, mais aussi le vieux quand on est ados et que le vieux nous sermonne et ne nous laisse pas prendre l’auto, puis cela devient « ‘Pa! » quand on est adulte et qu’on le voit prendre de l’âge, on veut toujours croire que les papas sont éternels et invincibles, mais quand vient l’heure de se quitter, il redevient « papa » tout simplement!

Bonne fête des pères, bonne fête papa!

À la prochaine,

Michel – 20 juin, 2015

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s