Jeux de signes !

00 Signs


«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
– John Lennon


 

SI nos ancêtres eurent besoin de laisser des traces visibles sur les places qu’ils visitaient, c’était à mon avis pour deux raisons (une supposition de ma part), la première, connue d’eux-mêmes, pour indiquer le chemin à suivre aux membres de leur groupe; quant à la seconde, fort à leur insu, pour nous laisser ces traces que les archéologues et anthropologues d’aujourd’hui en apprennent sur leurs us et coutumes, habitudes et manières de vivre.

Au cours de mon enfance et mon adolescence, nous avions des activités de plein air, et si parmi vous il y en a de celles et ceux qui ont connu les camps, le scoutisme, guidisme et autres regroupements de jeunesse, vous vous souviendrez du grand jeu que nous aimions : la chasse au trésor ou le jeu de piste. Cela faisait partie de nos activités de plein air.

Plus tard parmi mes activités professionnelles j’étais responsable d »organiser des rallyes (Sport automobile) et dessinait le parcours que les équipages devaient suivre pour compléter les différentes étapes. Nous, les organisateurs de ces épreuves, leur livrions un cahier d’instruction (Le Road-Book) qui consistait en fait en une série de distances et de signes leur indiquant les croisements, les courbes, pentes et autres instructions afin qu’ils retrouvent leur route. Encore un jeu de piste pour le plaisir du sport et l’amusement des pilotes.

Aujourd’hui en ce 21ème siècle, peu de choses ont changé, nous vivons dans une réalité faite de consignes, de signes, d’indications, de panneaux. Ce qui a changé ce sont plutôt la signification de ces symboles signes et directions. Chaque fois qu’un piéton, cycliste ou automobiliste transgresse une de ces consignes, il ou elle s’expose à des pénalités. Des mesures coercitives pour s’assurer que les gens dans une ville puissent être capables de ne pas causer de situations dangereuses aux autres.

Lorsque je sors pour aller au centre commercial qui se trouve à moins de 300 mètres de chez moi, il existe 40 signes et directions pour que je puisse y arriver. Parfois des panneaux qui se contredisent, des permissions ou des interdictions de stationner sous peine d’amendes (salées), bref on ne sait plus où donner de la tête pour arriver sain et sauf à destination.

Nos parcs sont truffés de ces panneaux (souvent trop petits ou trop grands) qui dénaturent le paysage, pour nous dire qu’ici il y a des cyclistes, là des piétons, mais aussi des animaux sauvages, ou des chutes de pierres, des signes encore des signes…

Faut bien que la vie des citoyens soit organisée me dira le maire de mon arrondissement. Oui d’accord, mais peut-on siouplait Monsieur le maire faire de sorte que nous n’ayons pas besoin d’un mode d’emploi pour déchiffrer tous ces signes ?

Un fait amusant que je n’ai pas osé filmer, ne voulant pas m’exposer à des ennuis : je traversais un croisement, une voiture de police arrêtée clignotants allumés, un policier à genoux sur la rue, dans les mains un mètre et son collègue l’aidant en tenant l’autre bout. Je me suis approché pensant que je voyais une scène de crime, pour constater qu’ils, les policiers, mesuraient au pouce près (2.53 cm) la distance du parechoc d’une voiture d’avec le panneau interdisant un stationnement à partir d’un point précis! Ouf! Précisions quand tu nous tiens!

Ce soir en rentrant chez vous, amusez-vous à compter le nombre de signes et indications qui se trouvent sur votre chemin, ce sont des choses auxquelles nous ne prêtons plus tellement attention, mais tout est-il que la signalisation et plus omniprésente que jamais.

Les personnes du 25ème siècle, pourraient penser que nous avions de bien drôles d’habitudes probablement moins artistiques que les dessins des grottes de Lascaux!

À la prochaine,

Michel – 12 août, 2015

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s