Le brouhaha du quotidien !

00 Brouhaha


Les idéologies nous séparent, mais les rêves et les angoisses nous rapprochent
– Eugène Ionesco


 

Que de fois j’ai essayé ces derniers temps d’écrire un article, j’ai commencé, enregistré le titre pour ne pas l’oublier, parfois rédigé le premier paragraphe, mis quelques notes, puis fermé le billet pour ne plus y revenir. Les sujets ne manquaient pas pourtant! Les idées non plus ! En fait il y en avait trop, beaucoup trop, ces « beaucoup trop » se trouvant reliés à d’autres « beaucoup trop »…

Si un pays n’est pas en guerre ou ne subit pas des bouleversements politiques et sociaux, il affronte des problèmes de chômage, de pertes d’emplois, de difficultés à joindre les deux bouts. On dirait que le mot d’ordre est de ne voir aucune place en paix, quelle que soit cette paix à laquelle les personnes aspirent.

Plus je lis les informations, plus un brouhaha m’envahit, ou pire envahi mes oreilles et mes pensées. Les chaines d’informations font cette course effrénée aux nouvelles du style scoop! Un scoop exclusif un scoop inédit, un scoop à la seconde près, du bruit encore du bruit.

Je regardais un film de science-fiction, sur toutes les scènes, on y voit des écrans qui défilent des nouvelles, de l’information, des incidents, des consignes, rarement une bonne nouvelle si ce n’est (dans le film) pour vanter les vertus du clonage humain, de l’animal de compagnie, etc…

Pensez-vous que ceci est différent de nos jours ? Pas vraiment ! Il faut chercher longtemps une place, un café ou un resto qui n’ait pas d’écrans sur presque tous les murs, de connexions sans-fil, de gens attablés avec d’autres gens qui ne se regardent pas mais se voient par écrans interposés, se font des sourires virtuels et se promettent de belles choses ensemble sur les ondes du code binaire …

Le fameux « être branché » est devenu une dépendance organique profonde aussi puissance que l’accoutumance au tabac ou l’alcool, pour les uns on nous parle des dangers sur notre santé, pour les autres on ne sait quoi dire encore ou pire on se tait parce que cela « booste » les ventes et les profits! Et pourtant!

Il y a énormément de bruit aujourd’hui duquel on ne retire que d’infimes quantités de choses qui valent la peine d’être sues ou connues. On fait plus de bruit sur une négation que de soulever une solution.

Le bruit dont il est question est comparable é ces millions de réponses que vous recevez suite à une requête faite sur un engin de recherche, les millions de liens et pages ressemblent à une cacophonie qui des fois vous empêche de filtrer le vrai du fiable du faux, etc.

Nous sommes inondés de bruits, même de la part des personnes supposées avoir filtré les éléments inutiles de l’information.

C’est dans un tel brouhaha que le monde se réveille chaque matin au point où cela est si bien orchestré qu’il provoque ennui et lassitude de la part du citoyen qui devant être informé, va simplement changer de chaine ou mieux éteindre la source de ce bruit qui l’incommode dans sa quiétude individuelle. Pour certains, cela confirmera de s’abonner aux chaines de musiques payantes sans nouvelles ou publicités.

La pensée d’Eugène Ionesco me parait tout un programme dont on pourrait s’inspirer : avoir des rêves ? Encore faut-il vouloir les réaliser, pour les angoisses, ne nous en préoccupons pas trop, elles auront nous trouver ou frapper à nos portes un jour ou l’autre!

À la prochaine,

Michel – 2 septembre, 2015


L’illustration de cet article provient du blogue : Entre les lignes Entre les mots

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s