La publicité électorale négative !

Being_Ourselves


“La charité est une vertu agissante. La philanthropie n’est souvent qu’une attitude électorale. ”
– Firmin Van Den Bosch
(Aphorismes du temps présent)


 

Aujourd’hui jour de vote au Canada, nous élisons un futur gagnant et par le fait même un nouveau premier ministre.

Je ne parlerai pas de mes choix politiques et sociaux, par contre je partagerai avec vous une certaine lassitude et une déception quant au comportement de certains leaders politiques et de certains de leurs prétendus partisans.

La publicité négative envers un leader concurrent!

Voici notre faiblesse tant individuelle que partisane. Si le programme d’un parti politique était comme on dit « Clair – Solide », il aurait mieux fallu d’en promouvoir les bienfaits, et d’apporter des arguments concrets et réels que pourraient comprendre les citoyens!

Dire qu’un leader n’est pas bon, on pourrait comprendre à condition d’offrir mieux. Mieux dans les faits et non dans la rhétorique des idées reçues, du passé et des incidents. Qui pourrait prétendre laver plus blanc que l’autre ? SI l’on pense que promouvoir du négatif à l’égard d’un autre parti politique fera changer les votes, ce serait encore vivre à une époque retirée moyenâgeuse en prenant les citoyens pour des simples d’esprits. Mais aussi, ne rien offrir en retour qui soit meilleur.

Nous ne cessons de laisser nos émotions régir nos réactions, bien entendu de telles émotions entretenues par ceux qui voulant garantir leur propre emploi nous annoncent les dits malheurs des autres, mais jamais l’aveu de leurs propres erreurs et besoins d’amélioration.

J’ai rarement aimé suivre une campagne électorale, pourquoi ? Parce que les candidats promettaient des changements, des améliorations, quelque chose qui soit bien pour les citoyens. Lorsque les sondages s’y sont mis, nous avons assisté au dérapage tant de certains leaders dans la course et l’entretien du bon peuple dans ce climat négativiste. Voici notre problème! Nous n’usons pas de notre bon jugement, de notre pouvoir de demander des comptes aux politiciens qui nous promettent tant.

Je me demande combien de citoyens appellent ou communiquent avec leurs élus, nous avons ce privilège de leur adresser questions et éclaircissements, ils sont – entre autre – là pour cela.

Je n’ai jamais hésité de communiquer avec un ou une élue que cette personne me représente ou pas. N’est-ce pas là la vraie vie démocratique ? N’attendons pas les 4 ans pour nous plaindre !

En passant et à propos des campagnes négatives, saviez-vous que ce faisant elles auraient eu dans certains cas, l’effet opposé souhaité ? Ce fut mon cas !

À la prochaine (après les résultats de ce soir)

Michel – 19 octobre, 2015

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s