Avant que la veille de Noël ne passe !


Comment puis-je perdre foi en la justice de la vie, quand les rêves de ceux qui dorment sur du duvet ne sont pas plus beaux que les rêves de ceux qui dorment à même le sol?
Gibran K. Gibran
(Le sable et l’écume : livre d’aphorisme)


Les lendemains d’une nuit festive commencent souvent bien au calme, celle du réveillon de Noël ne déroge point à cette tradition, bien plus elle risque de commencer beaucoup plus lentement si ce ne sont les tous petits (mais les grands aussi) qui ont hâte de voir ce que le père Noël aura cherché comme cadeaux…

Les emballages aussitôt retirés des cadeaux l’on est émerveillé, on s’embrasse et remercie ceux qui nous les ont offerts en prodiguant au père Noël cette gratitude complice. Nous aimons toujours croire en lui quel que soit notre âge.

Wishes

Les lendemains de cet évènement sont ceux des retrouvailles, pour certains c’est faire plusieurs heures de route ou d’avion, juste pour l’occasion. Les réunions de famille, se rendre compte combien le petit cousin a grandi ou que la nièce si jeune il n’y a pas si longtemps est devenue une très belle jeune femme, c’est aussi de se rendre compte que nos parents ont eux aussi avancé en âge, ils se retrouvent dans cet état de sagesse où rien ne compte que la proximité de chacun des membres de la famille.

On s’enquiert des absents qui n’ont pu venir, on se souvient de ceux qui ne seront plus là, mais trêve de tristesse on se reprend pour fêter en leurs noms ces joies dont seul noël a le secret.

Si pour certains cela est l’occasion de commémorer la naissance du Christ, il est pour d’autres une occasion de se retrouver autour d’un repas, un conte ou une simple soirée différente des autres de toute l’année.

Si l’on est encore en train de discuter quant à la date de la nativité du Christ, l’on oublie cet essentiel que c’est surtout la fête de la famille. J’ai connu du monde qui n’avait personne avec qui fêter, qu’à cela ne tienne ce fut la télévision ou un réseau social qui fut leur lieu de rencontre. Tout le monde cherche quelqu’un avec qui partager…

Ce soir je sais que des millions de personnes seront dans ce dénuement inacceptable en ces temps de notre histoire, ceux qui n’ont pas choisi de souffrir pour l’ignorance des autres, ceux qui paient pour la cupidité insouciante de certains, je leur souhaite un peu de réconfort, une couverture sur les épaules, un bol de soupe pour les réchauffer un peu et surtout l’éveil de la conscience de ceux qui ont ce pouvoir de se rappeler que la pauvreté est la pire des maladies qu’aucune cure n’est en cours de découverte.

À tous les grands de ce monde, prenez une heure de votre réveillon et sortez dans les rues du monde que vous gouvernez, ne prenez ni escorte ou manteau ou souliers, juste sortez et apportez une part de votre repas au premier inconnu que vous rencontrez sur votre chemin, je vous souhaiterai alors de très Joyeuses Fêtes, vous les aurez bien méritées!

À la prochaine!

Michel J.B. – © 2015

 

 

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s