Faites ce que je dis !

00Man3


Faites ce que je dis …!
Faites  ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais(i) !
Que de fois ai-je entendu cette expression au cours de séminaires et diverses formations pour gestionnaires et futurs cadres.
Je trouvais que l’usage de cette expression tel qu’expliqué aux participants pouvait facilement laisser place à une fausse interprétation, d’un avertissement l’expression devenait une sorte de passe-droit pour quelqu’un en position d’autorité.
Pourquoi en parler en cette fin d’année ? Parce que des connaissances et des contacts sur certains réseaux sociaux nagent en plein dans cette contradiction flagrante et paradoxale.
Ce que je déplore de plus c’est que ces personnes ne s’en rendent même pas compte !
Tout le monde y passe, les gens de lettres, les personnalités politiques, celles qui se disent humanistes, les éducateurs et tant d’autres.
Si le propre de l’individu virtuel c’est d’avoir plus de liberté d’expression que sur les places publiques, il n’en reste pas moins que leur responsabilité éthique est d’autant plus importante que grandit leur notoriété. En définitive, prétendre et sermonner son auditoire suppose aussi que l’on mette en pratique c que l’on dit.
Que ce soit la questions des réfugiés, des itinérants ou des familles dans le besoin, l’on s’est offusqué, choqué, scandalisé, hurlé, accusé, pointé et je ne sais quoi aussi, on a tout fait d’accuser les pouvoirs, publics, privés et d’autres organisations, on a réclamé que justice soit faite, mais on se s’est pas privé de s’afficher dans la bombance avec photos et commentaires.
Je n’ai rien contre la richesse personnelle, contre le fait de fêter, se gâter et s’offrir des cadeaux, je n’ai rien contre tout ce qui se passe durant de tels temps des fêtes, mais ce qui je trouve d’agaçant c’est plus ce comportement personnel, cette sorte de « m’as-tu-vutisme » que l’on cultive sans modération, voulant presque toujours être parmi les meilleurs dans cet affichage des superficialités éphémères…
Faire ce que je dis et ne pas faire ce que je fais !
Cette expression n’a jamais autant mérité son existence que dans ces moments de notre histoire !
Je termine cet article par le mot d’une enfant, de 10 ans, à qui j’ai demandé la permission (et à sa maman bien entendu) de citer l’essentiel des propos. Nous ne les écoutons pas suffisamment et si nous le faisons combien sommes-nous capables de retenir cette sagesse dont ils ont la magie et le secret !
      « Mom, pourquoi l’argent existe? Les gens disent C’est triste pour les pauvres, ils n’ont pas d’argent pour manger, ils n’ont pas d’argent pour se construire une maison… On ne devrait pas avoir besoin d’argent pour manger et avoir une maison! Pourquoi l’argent existe? Il faut qu’on fasse comme avant, du troc: je te donne une tomate, tu me donnes un âne. Et si j’ai rien à te donner, on devrait donner gratuitement à manger et une maison. En plus, si les gens disent il faut leur donner à manger, et ils ne leur donnent même pas! En plus l’argent ça pollue; les gens achètent et ils jettent avant d’avoir fini d’utiliser. Au lieu de continuer à utiliser, ils achètent à nouveau… »
(Je n’ai pas changé les mots, ni corrigé la syntaxe j’ai simplement retiré toute expression pouvant identifier cette jeune fille!)
À la prochaine,
Bonne année!
Michel J.B. – © 2015


[1] Signification: On ne s’applique pas les conseils donnés à autrui. Cette expression est devenue un proverbe populaire. Elle date pourtant d’une époque très lointaine, car elle remonte à 65 après Jésus-Christ, et est issue d’un Évangile de saint Matthieu. Le conseil a subsisté de nos jours
L’auteur : L’auteur Saint Matthieu – Évangéliste. Matthieu est probablement d’origine juive, galiléen de naissance. Il exerce la profession de collecteur d’impôts pour les romains à Capharnaüm. C’est un homme cultivé, de formation grecque…

 

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s