L’opinion unique, diktat !

Bth06


Préjugé.
Opinion qui se promène sans
moyen visible de transport.
Ambrose Bierce


 

Sommes-nous atteints de cette incurable maladie, celle de « suiveurs chroniques » de l’opinion unique ? Il suffit de regarder les nouvelles lorsqu’un officiel fait une déclaration, il est entouré des membres de son équipe bien entendu. Avez-vous jamais remarqué le visage de ces personnes ? Elles ont un demi sourire, juste assez, pas trop quand même; mais ont ce tic de hocher la tête en signe d’acquiescement encourageant à chaque phrase des propos de leur leader, qui est bonifié certaines fois par des clap clap incontrôlables. Idem lors d’une conférence de presse, idem dans les lieux de cultes, idem sur les réseaux sociaux, idem au bureau lors que le grand boss nous sort sa vision à moyen et long terme, alors que l’on peine à « rentrer dans les budgets » du mois.

Qui oserait contredire ces personnes ?

Qui oserait exprimer une opinion divergente ? Personne ! Quelle que soit la couleur politique, commerciale, académique, ou pratiquement humaine,  nous devenons tous (ou presque) des hocheurs de tête. Pourquoi ? Parce que l’on nous apprend à nous complaire dans cette tyrannie de l’opinion unique.  

Donner un opinion libre sur un sujet donné s’avère être de nos jours une activité fort dangereuse. S’il vous arrive de lire le commentaire d’une personne qui bénéficie d’une reconnaissance établie, et bien il vous en coûtera de dire que vous n’êtes pas d’accord.

Non point par la personne elle-même, mais surtout par la masse des « followers »  assujettis au hochement de tête, un hochement virtuel l’on s’entend.

S’il vous arrive d’émettre un raisonnement « qui ait de l’allure » vous risquez d’avoir affaire avec les hordes de ces personnes qui dotées d’un mandat on ne peut moins clair, celui de l’insatisfaction chronique. L’on vous dira, avec force références invérifiables (souvent) que cela est arrivé ainsi mais on insinuera poliment que vous feriez mieux de vous taire ou de vous complaire.

Cette culture sociale fait le bonheur de tous, car si tous les problèmes trouvaient une solution concrète, mais alors que feraient les gens d’opinions (uniques) ? Ce serait un désœuvrement total, et qu’advientrait-il de leurs suiveurs ? Ah ! Mais eux aussi, plus personne à qui dire qu’elles ont tort quelle que soit l’opinion émise.

Les exemples ne manquent pas, vous n’avez qu’à vous promener sur les sites des réseaux sociaux, vous serez aux premières loges de la scène où se joue la parodie du comportement social et humain.

Une telle culture serait-elle en passe de s’établir comme la norme ? Si oui, et bien, il serait grand temps de penser sérieusement d’aller vivre dans un autre monde, une autre galaxie, pourvu que les choses ne soient point aussi tordues qu’ici !

À la prochaine

Michel ©

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s