Écrire…

Ecrire


Écrire est un acte d’amour.
S’il ne l’est pas il n’est qu’écriture
Jean Cocteau


 

Dans un temps où tout le monde est pressé, où l’on se fait continuellement dire ne pas avoir le temps, il est important qu’il reste encore des gens qui écrivent.

Tant qu’il restera des mots qui n’auront pas été dits, écrire est un besoin nécessaire, tant qu’il restera des lettres de l’alphabet que l’on doit faire connaître, créer des mots sera une responsabilité importante pour le genre humain, il lui faudra bien entendu nommer les choses qu’il va créer.

Écrire, Jean Cocteau l’a si bien défini avec les mots de son temps, ce temps est resté d’actualité comme si cette pensée s’est dissociée de l’espace temporel s’incrustant tel une pierre précieuse dans le ciel de l’humanité.

Quels que soient les gadgets dont je fais usage aujourd’hui pour satisfaire ma paresse maladive qui se résume en deux mots : effort zéro ! »; il n’existe aucun de ces derniers qui puisse faire transparaitre ces émotions humaines que j’aime partager avec vous.

Ne voulant pas manquer une occasion de conserver mes idées, j’avais le choix entre avoir tout le temps à portée de main un bloc-notes et un crayon, ou me trouver un gadget électronique avec duquel je pourrais dicter mes pensées, ces dernières s’enregistrant en audio. Je l’ai finalement trouvé, connu sous le nom (anglais) de « Text to speech ». Il vous suffit de dicter des mots, ces derniers s’enregistrent en fichier audio mais aussi en texte. Le choix des langues est intéressant aussi, une douzaine.

De plus une fois terminé vous pouvez vous le faire envoyer (audio et texte) via courriel dans votre boite de réception, la suite on la connaît.

Je l’ai essayé, cela fonctionne jusqu’à un certain point. Aussitôt que je dicte quelque chose où j’essaie de mettre une tournure plus personnelle, le gadget ne reconnait pas certains mots et laisse des espaces vides là où « il n’a rien compris » ha ! Nous ne sommes pas encore rendus à ce niveau, fort heureusement.

Mais ce serait injuste de ma part de critiquer cette technologie, de ce fait je garde toujours sur moi  de quoi écrire et mon dernier joujou amusant.

Écrire est un acte d’amour, oui Monsieur Cocteau vous aviez parfaitement raison. L’amour ne peut se transmettre au moyen d’une technologie je peux vous l’assurer !

À la prochaine

Michel ©

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s