Sommes-nous conséquents envers nos croyances ?

00 Rue Masson 11


Le ridicule est qu’on cultive l’apparence
à l’encontre d’autrui jusqu’à s’imaginer
qu’elle est vérité.

Emmanuel Kant


Quelles que soient nos croyances, ces dernières auront su nous enseigner l’essentiel de leur raison d’exister. Pour ce faire sont venus les prophètes qui ayant passé leur existence à, prêcher et enseigner les foules pour en assurer la pérennité jusqu’à nos jours.

Il n’est point question d’endoctrinement, d’adhésion ou de rejet, il est question que même les courants les plus éloignés d’une culture religieuse, parlent tous sans exception de l’humain, des personnes. Les relations qui devraient exister entre les personnes, celles qui suivent les mêmes préceptes ou celles de croyances différentes. Il existe un tronc commun : le respect de l’autre.

Il semble que l’on se soit préoccupé de créer des images divines au fil du temps bien plus que la promotion de l’enseignement des prophètes. On converti, on force, on menace, mais on tue aussi au nom de ces croyances.

Combien sommes-nous conséquents aujourd’hui envers nos croyances religieuses, morales ou purement humanistes ? À mon avis, la question se doit d’être posée d’urgence. Si les courants religieux dits monothéistes parlent du prochain et bien nous faisons face à un échec cuisant, il est pareil quand il est question d’un monde meilleur, de justice humaine, d’aide aux nécessiteux, de paix sociale, et bien plus encore.

On se lave la conscience au moyen des aumônes, des couverts que l’on met sur une table pour le « pauvre au cas où » et bien d’autres manifestations dont le but est de soulager celle-ci alors que nous savons que l’on pourrait faire toute la différence … Une différence qui tarde tant à voir le jour.

Aurons-nous perdu le vrai sens du sacré au profit des manifestations extérieures qui, le temps venant, ont remplacé l’essence même des enseignements ?

La culture de la violence enrobée de sucre pour en adoucir l’ingestion n’aura jamais été autant populaire qu’aujourd’hui ! Il suffit de lire ces responsables, actuels ou futurs qui ne parlent que d’exclusion de divergence sous de faux prétextes.

Sommes-nous finalement conséquents envers nos croyances telles qu’elles se définissent aujourd’hui ?

Je n’oserai pas vous poser la question de crainte de ces réponses qui nous prédiraient une bien triste réalité.

Michel ©

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s