Faire la différence, cela vaut la peine d’essayer !

0000 People85


De lire un peut tout ce qui se passe dans notre monde semble s’être arrêté sur les réactions observées aussitôt que quelqu’un émette un avis, un commentaire ou fasse une déclaration.

Si l’on cherche les choses positives qui se disent, il est bien dommage de constater que la critique « défouloir » ait pris le dessus.

Une personnalité publique, un politicien, une vedette, bref quiconque dit ou fait quelque chose dont on parle s’expose régulièrement aux critiques (parfois gratuites) d’un public qui, derrière son écran avec un nom d’emprunt, réagi selon ses humeurs, des humeurs fort capricieuses puisqu’un jour on applaudit mais le lendemain on démolit.

Je suis d’accord qu’il y a des agissements exagérés qui provoquent ces réactions, ceux que j’appelle les têtes à claques publiques. Mais nous avons aussi la responsabilité de nos propos. La réalité digitale si elle permet la diffusion de l’information si rapidement,  il n’en demeure pas moins que les citoyens virtuels soient aussi tenus par une responsabilité digitale au même titre que celle du monde réel. De « vivre » dans la réalité virtuelle implique une certaine adhésion, celle-ci est de loin plus démocratique que les systèmes réels qui s’en prévalent, puisqu’elle considère chaque « e-citoyen » responsable et respectueux.

Devrions-nous attendre une réglementation coercitive afin d’atteindre un niveau acceptable de cet « e-civisme ? »

Se cacher derrière un écran et lancer sa hargne contre quelqu’un parce que sa tête ne nous revient pas ou que son parti politique n’est pas notre choix, ne traduit que notre incapacité à poser un jugement qui serve au bien tant de soi-même que celui de la personne que l’on critique.

Il est malheureux de constater que nous baignons, parfois, dans un océan d’illettrisme social, où le niveau civique minimal serait par commencer de se respecter soi-même, mais les autres aussi.

Accepterions-nous, en retour, d’être traités de la même manière que nous traiterions les autres ?

Répondre honnêtement à cette question ferait toute la différence. Nous avons besoin, plus que jamais, d’apprendre à vivre ensemble.

À la prochaine

Michel ©

 

 

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s