Écrire de nos jours.

AA Web.png


Écrire de nos jours.


L’art d’écrire, serait-il devenu à l’instar des transformations de notre société dite moderne, un besoin effréné de produire livre sur livre, avec pour seul souci de “boucler le manuscript et de publier” ?

Je parcourais les nouvelles parutions au cours d’une visite dans une librairie de Montréal, voulant m’arrêter surtout sur les nouveaux auteurs publiés.Au-delà d’une belle couverture, d’une belle jaquette, toutes ces pages qui attendaient d’être découvertes, je me posais la question sur ce dont parlaient ces personnes.

Dans son roman “Fahrenheit 451” Ray Bradbury avait fait mention que chaque livre était telle une vie, celle de son auteur, et qu’en lisant son oeuvre nous faisions partie de cette vie. C’était en 1970, j’avais juste 17 ans !

C’est avec cet état d’âme que mon désir de “découvertes” animait ma curiosité devant ces îlots fraichement garnis de bouquins de toutes les saveurs de l’esprit.
Quelle ne fut ma surprise de constater qu’entre la présentation de l’auteur et de son livre deux dimensions les séparaient: la première voulant promouvoir l’écrivain et la seconde me parlant du contenu, mais ce n’était pas pareil lorsque je voulus aborder les premières lignes qui se livraient à mes yeux.
Si notre monde est fait de relations humaines ancrées dans le “consommer rapide”, si nos actions ne supportent aucun recul de réflexion, pourquoi devrions-nous sombrer dans cette consommation digne de la malbouffe nocive de l’esprit dans certains écrits.

Il était urgent que je prenne une décision, la seule patience dont je suis capable lorsque je magasine ce sont les bouquins, j’avais décidé de m’acheter un ou deux livres, je ne voulais pas rentrer bredouille, j’ai alors opté de me réfugier dans ces  “valeurs sûres”: des auteurs que j’avais lu auparavant.

Écrire pour moi est une passion, pas celle du  paraitre ou du faire valoir, mais surtout celle du plaisir de me lire comme si je découvrais l’ouvrage pour la première fois. Parler à mes lecteurs, surtout pour partager avec eux le plaisir de mes découvertes, mes émerveillements.

J’aimerai vivre cet état fébrile curieux de l’inconnu, cette curiosité teintée d’une légitime anxiété, celle que ressent tout auteur en herbe lors de la parution de son premier ouvrage. J’aimerai ne jamais gagner cette assurance qui pourrait m’éloigner de mes lecteurs, mais plutôt l’assurance de continuer de leur parler de ces choses de la vie…

Écrire de nos jours ! Est un privilège que nous nous devons de protéger.
Michel © .

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s