L’état de la nation.

Banner1


Il est quelque chose de plus cruel que le malheur,
c’est de se l’entendre reprocher
Publilius Syrus


Dans un monde où chaque jour où, voire plusieurs fois par jour, il est question des attentats, des meurtres, des crimes gratuits, il est terriblement difficile de parler d’autre chose.

Je n’ai jamais vu, depuis plusieurs mois, nos chaînes d’informations nationales et mondiales oser ce geste de promouvoir quoique ce soit contre cette culture négative. L’audimat, me diriez-vous ? Mais que vient faire l’audimat quand il est question de dénombrer le nombre de morts chaque heure ? Est-ce que cela permettrait aux annonceurs de vendre plus ? Sommes-nous tellement déconnectés ?

Ce matin, sur la chaîne nationale, les Pokémon © avaient autant de visibilité que le massacre de la veille..

Loin de moi d’abonder dans le simplisme, je trouve que notre attitude est assez complice de ce besoin insatiable d’audimat des médias. Complices dans cette banalisation du malheur, plus il y en, plus on en est semble-t-il blasé.

Le plus désolant n’étant pas l’état de cette situation, mais les réactions à posteriori, celles où tout le monde, avec son air de circonstances, dira “Oh ! mais je ne le savais pas !”

Michel ©  

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s