Le droit à l’erreur ?

clouds


Le rôle d’un ami, c’est de se trouver à votre côté quand vous êtes dans l’erreur puisque tout le monde sera à côté de vous quand vous aurez raison.
Mark Twain


Chaque fois que nous accomplissons ce que nous avons à faire l’on crée une habitude. Subtile et discrète, mais certaine dans l’esprit des gens de notre entourage.

Imaginons pour l’exemple, une femme,: elle est épouse, mère , institutrice et personne sociale.

La liste des choses qu’elle fait chaque jour est longue et pourtant, l’on prend pour acquis que ce sont des choses “normales”.

S’il lui arrive de tomber malade; un simple rhume qui l’oblige à s’arrêter pour la journée. Ce sera toute une succession “d’incidents” tel un effet domino qui se passera dans son monde et celui gravitant autour d’elle.

La suite ? Et bien nul besoin d’en dire plus. On “simplifiera” son état de santé en lui proposant des comprimés qui “guérissent vite vite” question “ de la voir de nouveau dans le circuit”.

Qu’en est-il pour quelqu’un qui au travail aura habitué ses collègues et son employeur à venir plus tôt que les autres, lancer l’imprimante et la photocopieuse avant que les collègues arrivent, parti la machine à café et rempli les bouteilles d’eau au frigo. Son absence sera remarquée sans aucun doute, alors que les autres jours ceci est “normal puisqu’elle est la première au bureau”.

Je me souviendrais toujours lors de ma dernière année d’emploi, correspondait aussi l’évaluation annuelle de performances. Une bien triste activité qui consiste à rencontrer son ou sa supérieure immédiate afin d’évaluer le rendement du travail accompli au cours des 11 ou 12 mois passés. Souvent mal préparé à cet exercice le gestionnaire se sent la mission de soulever certains points dits négatifs avec force détails alors que les réalisations réussies se résument en une ou deux paroles dites rapidement.

Pour moi ceci ressemble à une sorte d’inquisition des temps modernes où la valeur ajoutée est souvent absente; sans oublier les résolutions “mesurables et quantifiables” héhé, que l’on s’attend de l’employé pour les mois à venir.

À savoir que cette évaluation définit l’augmentation salariale de l’employé, bien que le gestionnaire vous assure qu’il n’en n’est rien.

Ma gestionnaire étant dotée d’une émotivité du plus haut niveau avait de la misère à contenir les points “négatifs” dont elle voulait me faire part.

Au fil de son monologue, j’ai compris que durant l’année écoulée j’avais était “trop exigeant” de  la part d’une de ses employées sur les retards dans les délais de livraison. Plus rien d’autre ne comptait à ses yeux: “mais tu as vraiment changé ! Je ne te reconnais plus ! Ce n’est pas correct !” Je lui faisais signe que j’avais compris, car je remarquais qu’elle allait manquer de souffle. J’aurai pu me défendre, mais cela n’en valait plus la peine. Je lui ai demandé si nous pouvions conclure et qu’elle m’indique où je devais signer, et quitter.

Bien que déçu, je me sentais en paix. J’ai revu ces 10 dernières années de service au cours desquelles j’avais eu 9 recommandations. Je savais que j’avais livré du bon travail. Il aura fallu une seule note discordante pour faire oublier le reste.

Est-ce que cet incident m’a découragé, oui forcément, mais il m’a aussi permis de me libérer et de passer à autre chose de plus motivant.

Michel ©

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s