Les aléas de l’enseignement au 21ème siècle.

2016-23-7-06-30-25


Au lieu de regarder et de traiter les écoliers qui veulent faire quelque chose de nouveau comme fauteurs de troubles, et les forcer à se conformer, nous devons reconnaître qu’ils sont les moteurs d’améliorations dans nos modes de vie.
Clark Aldrich


Les défis qu’affrontent les écoliers autant que les enseignants sont de plus en plus visibles en ce début de siècle.
Il est un fait, qui si d’apparence ironique,  oppose deux groupes de personnes (écoliers et enseignants)  dans ce  “trop peu savoir” pour les apprenants,  et le “trop savoir” pour les professeurs.
L’écart considérable entre l’utilisation des nouvelles technologies pour les écoliers, et l’absence de connaissances au sein d’une grande partie des instituteurs, risque de grandir vu la cadence des mises en marché de tous ces gadgets qui nous promettent monts et merveilles mais rarement l’essentiel: comment acquérir le savoir.
La grande facilité avec laquelle les apprenants trouvent les informations n’exclut pas la nécessité de compréhension tant de la méthode suivie mais aussi pour les raisons qui expliquent le pourquoi.
Les exemples ne manquent pas, je reprends un qui me semble suffisamment clair et explicite.
Parmi les dessins trouvés sur les murs des grottes de Lascaux, il y en avait celui qui montrait comment les humains de ce temps s’y prenaient pour chasser des proies bien plus grandes qu’eux.
Tout y était, la mise en situation, le déroulement, les détails et le résultat final. Il me plaisait toujours de dire à mes apprenants en développement pédagogique de s’inspirer de ces images pour leurs projets dans le contexte éducatif.

L’intérêt pour accéder au savoir et à la connaissance semble avoir moins de preneurs mais plutôt des chercheurs de réponses toutes prêtes.

Le paradigme “éducationnel” classique a cessé de fonctionner, plutôt les corps enseignants ont probablement baissé les bras, mais qu’en est-il des apprenants ?

Beaucoup de professeurs me disent que l’enseignement selon ma vision ne peut éliminer certains apprentissages par coeur. Oui je n’ai pas de soucis avec cela, cet apprentissage devant se faire (à mon avis) à la maison avec les parents, parlant de l’alphabet, les chiffres, les formes, couleurs etc… mais désolé pas de tables de multiplications ou autres asservissements cérébraux qui ne sont plus nécessaires de nos jours). Où sont allés les cours de logique, de raisonnement, de solutions de problèmes, et bien d’autres habiletés si nécessaires de nos jours ?

J’aimerai reprendre un texte de Clark Aldrich parlant de la situation des classes d’écoles de nos jours. Le texte original est en anglais, j’en ai fait une traduction personnelle.

“Nous avons construit une structure qui récompense et glorifie les étudiants qui savent s’assoir dans une classe mieux que d’autres. Nous les laissons diriger la planète.”
(Citation tirée du livre de l’auteur ― Clark Aldrich, Unschooling Rules: 55 Ways to Unlearn What We Know About Schools and Rediscover Education)

Pourrons-nous enfin cesser de former des élèves à ne devenir que des élèves d’écoles et leur permettre de penser différemment ?
L’avenir dépend d’eux pour amener un meilleur-être du monde qui les entoure.

Michel © .

 

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s