Les coups de foudre !

20160924_124745


Les coups de foudre !.


J’aborde cet article sans aucune prétention ni expertise en santé mentale en sciences du comportement quelles qu’elles soient. Je me contenterai de mes réflexions personnelles suite à certaines observations et expériences vécues au cours de ma vie.

Je lisais hier matin un article traitant de “Sapiosexualité”, cette attirance intense envers l’intelligence d’une personne provoquant une excitation sexuelle.

J’estime ne pas être un expert en la matière, mais, de prendre connaissance du contenu de cet article m’aura inspiré ce présent billet.

.Après lecture, j’avoue que je ne trouvais rien de nouveau, bien au contraire, plusieurs grands de ce monde, ont vécu de telles expériences. Nous n’avons qu’à parler des amants célèbres qui au fil d’une liaison épistolaire ont entretenu et laissé des chefs d’oeuvres littéraires qui leur ont survécu jusqu’à nos jours. Et dire que certains de ces amants ne se sont jamais rencontrés !

Si le terme n’existait pas en ce temps, il n’en reste pas moins que les témoignages sont multiples dans le fil de notre histoire relationnelle avec les autres personnes.

SI je ne suis pas un fan du terme, j’aimerai par contre parler de “coup de foudre”.

Pour moi vivre un coup de foudre ne se limite pas uniquement à celui amoureux, physique ou sexuel, mais va bien au-delà de cette perception.

Le coup de foudre professionnel engage deux collègues de travail qui trouvent une attirance complémentaire dans les tâches de leur travail, le coup de foudre intellectuel l’est aussi, et bien d’autres “arrêts” que nous faisons dans notre histoire humaine avec et envers nos semblables.

Nous parlons d’un état de plaisir particulier que seul notre cerveau en possède les clefs de décryptage. L’effet dopamine, etc.

Ayant vécu plusieurs années en enseignement aux adultes,  la tâche m’aura été, je l’avoue, facilitée parce que je pouvais observer les réactions des apprenants. De voir dans le regard cette lueur qui faisait briller les yeux, les sourires à peine perceptibles, n’étaient jamais fondés sur une consonance autre que celle du plaisir naissant des connexions de l’esprit. Oui une séduction je l’admets, mais sur le plan de l’intellect, de l’esprit, de la richesse culturelle, du savoir…

On dit d’une personne qui attire les les foules qu’elle a du charisme, oui pour sûr elle en a, mais quand ses adeptes sont capables de reprendre par coeur les discours et conférences, cela est bien plus qu’un simple charisme, il y a cet attrait bien plus puissant qu’une simple sympathie.

Est-ce que cela me valut des mésaventures ? Pas du tout, j’ai découvert de nouvelles amitiés, vraies franches et sincères.

La rédaction d’article m’a permis de croiser sur certains réseaux sociaux des personnes que j’aime appeler “d’exception” envers lesquelles il y eut ce coup de foudre sans nécessairement que cela ne prenne une dérive autre que l’atteinte de l’intensité du plaisir de communiquer avec ces dernières dotées d’un esprit hors du commun.

Je pense personnellement que plus nous avançons dans notre découverte du monde qui nous entoure, plus nous réalisons que notre tonus sensoriel n’est pas lié à une seule source de plaisir. Ce n’est pas une simple question de sentiments amoureux ou de désirs purement sexuels. Bien entendu l’interprétation étant laissée à la discrétion de chaque individu.

Nous sommes plus que jamais en relation intime avec les autres. Nous ne pourrions pas filtrer ces relations en excluant celles qui nous sont nécessaires et importantes à notre équilibre personnel.  

Être “sapiosexuel” ou sujet aux divers coups de foudre, n’est pas un mal en soi, c’est l’interprétation que l’on fait avec. D’où, à mon avis, la notion première d’être “bien dans sa peau” face aux choses de notre quotidien en matière de liaisons humaines.

Pour arriver à ce niveau, il serait grand temps de démystifier les principes aliénants sur les tabous sexuels. Ramener et trivialiser tout à la “chose du sexe” me semble être la première étape à conquérir et à s’en départir. Oser afficher ce en quoi nous croyons et qui nous sommes, est en soi le premier pas vers cette émancipation, vous ne trouvez pas ?

Michel ©

 

Publicités

Auteur : Michel J. Boustani

Auteur 25 ans d'expérience dans le domaine de la communication et de l'enseignement. Conception pédagogique - Gestion stratégique du savoir - Facilitateur d'atelier en pensée design et grand amateur de mises en récit et blogues. _____ Author - Web author 25 Years in the field of Communication. Specialist in Instructional Design - Strategic Design Thinking and Knowledge Management Implementation. Actively involved in Storytelling and Social Networks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s